Mon ado est accro à son portable : que faire face à son attitude ?
5 (100%) 2 votes

Dans cet article j’aborderai la notion de dépendance au téléphone portable. Ces jeunes accros au portable aux sms, facebook, instagram, snapchat. Rassurez-vous, des méthodes existent pour venir à bout de cette addiction

 

Mon adolescent est accro à son portable ce gadget qui a la côte auprès des jeunes si bien qu’ils ne savent pas ce qu’étaient les années sans portable.

La question de dépendance se pose, mais entre nous, pourquoi un ado serait-il accro à son téléphone portable ?, il peut tout faire jouer, téléphoner, envoyer des sms écouter de la musique.

Est-ce que mon adolescent a une dépendance au téléphone cellulaire ?

Voilà ce à quoi votre ado s’expose en utilisant son téléphone portable de façon abusive. Nous sommes tous confrontés a ce genre de problème, le ras le bol des parents : Il faut que la situation change.

Face a cette situation une question: Comment forcer votre ado à utiliser son portable à bon escient ?, quelques pistes de réflexions pour trouver un équilibre serein.

 

Recettes pour mieux vivre en famille

     Une éducation bienveillante et soutenante

 

Un problème d'addiction lié aux jeux, au cannabis, au téléphone portable de votre enfant.

Réservez votre entretien vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Mon ado est accro à son portable

Le téléphone portable à la cote auprès des adolescents. Mais au lieu de bien utiliser cet outil combien de fois important, ces enfants de dernière génération n’en font qu’à leur tête au point que certains en sont devenus accros à leur mobile.

Pour le commun des mortels, comment lui expliquer ce grand intérêt que les jeunes d’entre 12 à 24 ans ont pour ce gadget de ce XXIème siècle et quelles mesures les parents doivent adopter pour essayer de calmer l’ardeur des ados face à l’utilisation abusive du portable.

77 % de la population âgés de 18 à 75 ans sont aujourd’hui équipés de Smartphones

retour en haut

 

Les années sans téléphone portable

Il y a quelques années en arrière, on ne savait pas ce qu’est c’est que le téléphone portable.

On ne pouvait communiquer avec un interlocuteur qui se trouve à des centaines voire des milliers de kilomètres qu’à travers le téléphone dit fixe.

Il était donc impossible de communiquer en classe, en se baladant au bord de la mer, dans les rues, dans le métro même quelques fois à la maison. Tout à coup, soudain, brusquement, à la surprise générale, les années sans portable cèdent leur place aux années avec portable.

Planteurs, bureaucrates, femmes au foyer, chasseurs, pilotes, ministres, jeunes, enfants, vieux, hommes et femmes tout le monde s’est retrouvé avec un portable en main et c’est le boom dans la communication.

Malheureusement, comme toujours les adolescents en feront un peu trop ce qui amènera certains parents à réfléchir sur la question.

retour en haut

8 jeunes sur 10 possèdent un smartphone 

Mais entre nous, pourquoi un ado serait-il accro à son téléphone portable ?

Pour un adolescent, le portable est le prolongement de sa vie et il n’est pas question de s’en séparer.

Votre ado fera de son téléphone portable ce qu’il veut. Certains iront jusqu’à l’utiliser sous la douche.

Grâce à l’innovation technologique, aujourd’hui l’accro peut se permettre de tout faire avec son téléphone portable.

Téléphoner, envoyer des textos ou des sms de nuit et jour, faire des photos, écouter de la musique, jouer à des jeux pré-installés mais aussi naviguer sur internet et être en contact avec ses amis sur les réseaux sociaux.

Les jeunes adorent se prendre en photo ou en vidéo, et partager le tout sur Facebook, Snapchat, Instagram ou Twitter

A ce rythme on ne peut rien imposer à l’ado.

Mais où le bas blesse, c’est que les enfants semblent ne plus pouvoir se passer de leur téléphone portable.

En classe portable, au lit portable, à table portable, même pendant les heures de cours et des devoirs, ces bouts d’homme trouvent un instant libre pour glisser un sms par-ci ou répondre à un appel discrètement et ce grâce au téléphone portable.

Pourtant, il y a des dangers à utiliser le téléphone portable n’importe comment et les ados semblent ignorer, cependant il reste accros au portable.

retour en haut

Les jeunes consultent leur smartphone en moyenne 50 fois par jour

 

Est-ce que mon adolescent a une dépendance au téléphone cellulaire ?

Si vous pensez que votre adolescent souffre d’une dépendance à son smartphone, il existe des signes et des symptômes à surveiller chez votre adolescent :

  • Anxiété.
  • Dépression. 
    • Changement de poids significatif.
    • Changement de régime alimentaire.
    • Modification des modes de sommeil.
    • Fatigue.
    • L’humeur dépressive ou irritable.
    • Effet plat ou expression faciale.
    • Un peu d’intérêt pour les activités qu’ils ont trouvé une fois agréables.
    • Difficultés à faire attention.
    • Retrait de l’interaction ou des activités sociales.
  • Faible estime de soi.
  • En négligeant d’autres activités et est constamment sur son téléphone.
  • Maux endoloris ou maux de tête.
  • Expérimenter l’anxiété sans le téléphone ou le service.
  • Expérience du «syndrome de vibration fantôme», c’est-à-dire la vérification de son téléphone lorsqu’il n’a pas vibré ni sonné.
  • Utiliser son téléphone portable en conduisant ou en traversant la rue.

Si vous êtes préoccupé par la dépendance à votre téléphone portable chez votre adolescent, parlez à votre médecin pour un traitement pour une dépendance aux smartphones ou aux médias sociaux.

retour en haut

Les enfants apprennent à utiliser les téléphones cellulaires a un âge plus jeune que jamais.

 

Étant donné que les adolescents ont grandi à une époque où l’utilisation d’un téléphone cellulaire a été enracinée chez eux à un âge aussi vulnérable, ils sont très susceptibles de développer une dépendance à leurs smartphones et / ou aux réseaux sociaux.

 

Voilà ce à quoi votre ado s’expose en utilisant son téléphone portable de façon abusive

Utiliser le téléphone portable de manière à ne pas réfléchir peut créer des maux de tête, des troubles auditifs, des pertes de mémoires, des bourdonnements d’oreilles, des picotements de la peau ainsi que des troubles de la concentration.

Si rien n’est fait pour l’en persuader, à la longue, votre ado aura mal au cou comme on le dit dans le jargon familier.

En plus, il pourra ressentir des douleurs au niveau de la nuque et des épaules.

Comme si cela ne suffisait pas, votre ado pourra développer plus tard ce qu’on appelle le syndrome du nerf cubital qui commence par un picotement du bout des doigts suivi d’une sensation de perte musculaire progressive au niveau de la main. Mais il y a plus grave encore parce qu’à terme c’est le cerveau même qui risque d’être atteint tout simplement pour ne pas parler de cancer du cerveau.

retour en haut

43% des jeunes affirment qu’il leur arrive de rentrer en conflit avec leurs parents à cause d’un usage excessif du téléphone

 

Le ras le bol des parents : Il faut que la situation change

Dans notre ère numérique, il est presque impossible d’éviter d’utiliser Internet ou les applications sur un Smartphone.

Beaucoup de gens comparent la dépendance aux téléphones intelligents à la dépendance alimentaire, parce que les gens ont besoin de manger de la nourriture pour survivre et de nombreuses personnes ont besoin de technologie pour fonctionner dans le monde moderne.

Il est difficile de briser le cycle de la dépendance, lorsque vous avez besoin du stimulant pour survivre.

Si votre adolescent présente des comportements atypiques et des signes avant-coureurs qu’il est dépendant de son smartphone, vous devrez explorer des solutions pour aider à mettre de la distance avec cette technologie sur votre adolescent.

Si les ados utilisent le téléphone portable sans compter, après tout ce sont les parents qui en supportent les frais et les pots cassés d’où leur ras le bol.

Pour les parents, donner un portable à un enfant de surcroit élève est gage de sécurité. Mais à cette allure là, trop c’est trop et il faut que la situation change.

Mais comment faire ? mon ado ne veut rien savoir, et reste accrocher à son téléphone portable.

retour en haut

81 % des Français disent utiliser leur téléphone portable pendant les repas pris en famille ou en compagnie d’amis

 

Comment instaurer des règles d’utilisation votre ado à utiliser son téléphone portable à bon escient ?

A la lumière de tout ce qui précède, même si le téléphone portable est une nécessité et qu’il ne peut pas être complément enrayé de la vie de votre ado tout d’un coup.

Vous pouvez quand même prendre certaines mesures draconiennes pour forcer l’enfant à utiliser son portable à bon escient.

Parmi ces mesures, il convient de citer : la définition de créneaux horaires pendant lesquels l’enfant peut communiquer.

Et voici quelques suggestions pour aider votre ado-adepte du smartphone :

  • Créez des zones “sans téléphone” : Déposez les téléphones à la porte ou la station de recharge pour limiter l’utilisation du téléphone pendant votre séjour. Vous pouvez envisager d’autoriser les téléphones dans les zones communes, mais interdire les téléphones dans les chambres, les salles de bains ou d’autres espaces privés.

 

  • Les dîners familiaux: Encouragez chacun à faire taire leurs téléphones pendant les repas. Parlez les uns avec les autres et profitez de la camaraderie familiale pendant le dîner. Les petites pauses de téléphone cellulaire peuvent aider à freiner les dépendances.

 

  • Désignez certaines périodes de la journée pour accéder aux médias sociaux ou au texte. Si votre ado est un dépendant du smartphone, il peut lutter en limitant son utilisation. Appliquer une règle à la maison qui permette l’accès à certains moments. Un exemple permet à votre adolescent d’utiliser son téléphone intelligent pendant les heures 16H-19h ou de l’éteindre à 21h heures de la nuit.

 

  • Bannir le téléphone portable en conduisant ou en marchant. La sécurité d’abord.

 

  • Surveillez l’activité du téléphone portable de votre adolescent.  Soyez au courant et dites à votre adolescent que vous surveillerez son utilisation et le rendra responsable de son temps en ligne.

Interdiction à l’enfant de faire usage de son téléphone pendant les heures de cours à l’école, interdiction à l’enfant d’émettre des appels, des sms et d’en recevoir pendant qu’il est à la maison.

La surveillance et le contrôle accru de la facture téléphonique, ne pas laisser l’enfant téléphoner la nuit pendant qu’il est sensé dormir par la confiscation de son appareil.

Mais que valent toutes ces mesures pour un ado gonflé comme un ballon de football et rougi comme une barre de fer qui vient d’être fraichement sorti du four d’un forgeron ?.

Seule la sensibilisation de votre ado sur les dangers qu’il encourt de l’utilisation abusive de son téléphone portable pourra lui faire changer de comportement aux yeux de tous.

retour en haut


 

3 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir,
    Mon fils me fait du chantage il ne fait plus rien à l’école parce que je lui ai confisqué son portable que son pere lui a offert (ns sommes séparés) récemment il a été très agressif envers moi que puis je faire pour retrouver une vie sereine ? J’ai une petite fille de 8 ans qui commence à avoir peur de son frère
    Merci de votre réponse car il refuse toute aide extérieure (point écoute etc)
    Francoise

  2. Bonsoir
    Ma fille de 13 ans et demi invoqué le droit à l intimité…et à changé son code ( demain l appareil va être confisqué)
    J applique déjà vos conseils sur la régulation de l utilisation…sauf- na voué ma faiblesse lors des vacances scolaires…pendant lesquelles j ai observé son addiction…
    Le problème sous jactent est qu Elle a un boyfriend et communique énormément avec lui grâce à Snapchat.
    Elle est cadrée dans ses visites avec ” l homme de sa vie#❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️”
    Mais …mais ces ados sont de plus en plus précoces…et malgré la confiance que j essaye d installer à travers le dialogue et le cadre ( qui semblent la rassurer)
    Ils vont toujours trop loin trop vite à mon sens..
    Le tout interdit est compliqué…l intrusion dans son intimité ne me plait pas plus, mais Elle ne me rassure pas sur capacité a gérér Le smartphone ni Le petit ami ( de son âge mais très épris …si vous voyez ce que je veux dire…enfin ils n ont pas sauter le pas …mais il n y’a qu un pas et …
    J ai peur pour Elle…qui amoureuse se sent pousser des ailes…
    Pardonnez la confusion des thèmes portable et amour d ado ..mais de nos jours cela semble intimement lié..
    Je lui dis qu à 13 et demi j ai la responsabilité de la guider et donc Le ” droit” de cheker son smartphone afin qu Elle ne se mette pas dans des situations ingérables ou du moins que je l’aide à en sortir…
    Mais du coup cela me paraît très intrusif…je déteste ça..de plus Elle se rebelle de plus en plus…
    Que me conseillez vous?
    Merci

Exposez moi votre problème, posez-moi votre question. Je vous proposerai ensuite une analyse. Consultez-moi pour des solutions fiables et efficace.

Please enter your comment!
Please enter your name here