Aidez votre enfant à préparer ses examens. Comment aider votre adolescent à réviser ses examens ?
5 (100%) 2 votes

Dans cet article, j’aborderai la notion liée à l’aide que vous pouvez apporter à votre enfant pour l’aider à préparer ses examens

La période des examens et autres concours approchent. Votre enfant va bientôt passer son examen de fin d’année.

Déjà à la maison, c’est la veillée d’armes. On pense à mettre les bouchées doubles pour l’aider.

Sans aller jusqu’à apprendre ses leçons à sa place, en tant que parent, aidez votre enfant à préparer ses examens.

Vous pouvez accompagner votre ado dans cette dure épreuve qu’il traverse. Comment ?

Pas de panique. En tant que parent, votre rôle étant d’aider votre fils au quotidien à faire ses révisions et de veiller à ce que rien ne lui manque du point de vue manuel et matériel de travail.

Cependant dans la grande majorité des cas, booster son alimentation, savoir comment l’aider à apaiser son stress, afficher simplement la meilleure attitude possible et savoir dissiper vos propres angoisses en tant que parent.

Vous contribuez sans le savoir à sa réussite. Pour autant, vous y parvenez pas, vous vous sentez fatigué, émotionnellement éprouvé demander de l’aide.

Aidez votre fils au quotidien à faire ses révisions

aidez votre enfant à préparer ses examensLa première règle à retenir pendant la préparation de l’examen de votre fils, c’est de mettre en place une bonne organisation.

La meilleure manière pour y parvenir, c’est de commencer dès le début de l’année à apprendre ses leçons et à traiter les exercices. Malheureusement, beaucoup d’enfants ne connaissent pas cette méthode.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

En tant que parent, c’est là que vous devez intervenir pour aider votre enfant à mettre toutes les chances de son côté.

Sur votre demande, votre fils devra apprendre à se fixer de petits objectifs à atteindre chaque jour que Dieu fait pour éviter de passer ses nuits à bachoter.

Préparer un examen de fin d’année est une affaire de longue haleine. On n’en finit jamais d’apprendre ou de réviser ses leçons en un seul jour.

On ne réussit pas son BAC en fin d’année dans l’improvisation. C’est la raison pour laquelle certains candidats commencent leur révision dès les premiers jours des cours pour ne pas être surchargé par la suite pendant que les plus téméraires attendent vers la fin de l’année pour commencer à apprendre leur leçon.

Il ne sert à rien de courir nuit et jour sans but précis. Aussi, vous devez demander à votre enfant de se fixer des limites afin d’organiser son temps.

Vous devez l’amener à savoir à quel moment il doit commencer à étudier et à quel moment il devra s’arrêter.

Ce n’est pas parce que l’un de vos enfants passe son examen que toute la maison doit s’arrêter de vivre ou cesser de respirer. Mais avec de petits aménagements à la maison, vous pouvez transformer votre domicile en un lieu de tranquillité idéal pour bosser en veillant par exemple à ce que le son de la musique ne soit pas trop fort ou les bruits émis habituellement par les uns et les autres soient le moins fort possible.

Si vous ne savez pas comment l’aider à faire ses révisions, en contre-partie, gardez-vous de l’en empêcher en lui permettant de faire comme bon lui semble.

Vous n’ignorez pas qu’en période d’examen, chaque étudiant a sa façon d’aborder les difficultés  qui se présentent à lui pour les faire tomber l’une après l’autre.

N’allez donc pas jusqu’à imposer à votre fils une manière de révision qui est à la vôtre qui n’aille pas dans le sens qu’il souhaite.

Toutefois, vous avez aussi la possibilité de lui proposer un professeur particulier à domicile pour l’aider dans ses exercices et autres recherches que vous paierez à vos frais pour l’encourager.

retour en haut

Veillez à ce que votre enfant ne manque de rien

On ne prépare pas un examen les mains vides. Au cours de l’année scolaire et en prélude à son examen de fin d’année, votre grand fils a besoin de travailler avec du matériel.

Réviser ses leçons et faire ses exerces nécessitent un certain nombre de matériel.

En tant que parent votre rôle est de veiller à ce que votre bout de chou ne manque de rien.

Depuis les anales aux cahiers et stylos en passant par la connexion internet, tous les moyens sont bons pour lui redonner de l’assurance.

retour en haut

Boostez son alimentation

Quoi qu’on dise, la nourriture que nous consommons est une source d’énergie pour notre développement mais aussi un facteur d’apaisement sans trop le savoir.

C’est pourquoi, en période d’examen, en tant que parent, vous ne devrez être vigilant sur la qualité des repas de votre enfant pendant cette période.

Comment booster l’alimentation de votre fils devra faire partie de vos priorités quotidiennes.

Aidez votre enfant à éviter de consommer des excitants tels que le soda, le café et les boissons alcoolisées qui sont connus pour leur effet nocif sur le fonctionnement normal du cerveau et sur l’endormissement de façon générale.

Bien se concentrer commence par manger de la bonne nourriture.

retour en haut

Savoir comment l’aider à apaiser son stress

Sachez que de façon générale, passer son brevet ou son bac est une épreuve stressante.

Aussi, vous ne devez pas encourager votre ado à se stresser davantage en lui posant par exemple des limites.

Permettez-lui de faire ce dont il a envie. S’il a envie de se distraire et qu’il vous demande par exemple de l’argent, n’hésitez à lui accorder cette faveur.

Reconnaissez que par moment, l’enfant a besoin de nouveau souffle. Il a besoin de décompresser.

Pour réussir son examen tout n’est pas de bosser mais il faut savoir se reposer quand le cerveau est fatigué.

De plus vous devez encourager votre enfant à mettre un rituel d’endormissement en place. Sachez qu’un bon sommeil limite la fatigue considérée comme une source de stress.

Il n’est pas facile de retrouver tous ses réflexes à l’approche des examens. Mais ce n’est pas une raison de plus pour être constamment sur le qui-vive à longueur de journée sans arrêt.

Conseillez à votre ado de savoir s’arrêter lorsqu’il est fatigué. Se retrouver dans les bras de Morphée dans un sommeil réparateur permet de se régénérer et de décompresser.

En fin de journée, pour évacuer le trop plein de stress, proposez lui de faire du sport s’il est à bout de souffle au lieu de faire des fortifiants ou des séances de relaxation.

Cela lui fera du bien, il évacuera ses tensions et appréhensions.

En revanche, gardez-vous les remarques désobligeantes qui risquent de rajouter du stress à une situation plus ou moins tendue que votre enfant pourrait utiliser comme prétexte pour se braquer et refuser toute aide parentale.

Les ados sont imprévisibles, il leur suffit de peu pour qu’ils se retranchent dans leur bulle.

retour en haut

Parent, dissipez vos propres angoisses

Vous ne savez pas comment gérer vos propres angoisses ? C’est le moment de l’apprendre.

A l’approche des examens et autres concours de fin d’année, la grande majorité des parents stressent eux aussi.

Ils sont pris d’angoisse on ne sait trop pour quel motif alors qu’ils ne devraient pas.

Avant tout, sachez cher parent que vous ne composerez pas à la place de votre ado, encore moins étudier ses leçons et faire les autres révisions à sa place.

Vous n’avez donc aucune raison de vous comporter de la sorte. Vous devez plutôt vous rendre utile sans pour autant agacer votre bambin dont le seul objectif en ces moment-là reste son examen et rien d’autre.

Pensez donc à discuter avec lui sur des sujets qui lui tiennent à cœur et qui sont en relation avec l’examen. Si vous ne savez pas quoi faire pour l’aider, posez lui la question.

C’est sûr qu’il vous dira à quel niveau ou à quel moment il aura besoin de vous et de votre aide. Sinon si tel n’est pas le cas, tenez-vous à l’écart et laissez-le se concentrer.

Ce n’est pas parce que votre enfant est en train de préparer son examen qu’il ne doit pas être associé à la vie de tous les jours, loin de là.

S’il y a une question d’ordre générale à débattre dans la famille, demandez-lui son avis pourquoi pas. Ceci participe à son équilibre psychique et moral.

 Proposez lui s’il est fatigué, de faire un tour ou faire une petite sortie dans les environs pour lui permettre de se remettre de nouvelles idées en place.

Vous pouvez être inquiets et surtout vous poser des questions sur ce dont vous devez faire pour lui être utile.

Mais l’exprimer jusqu’à lui montrer une certaine angoisse et un gène qui peut avoir des effets nocifs sur votre enfant dans la mesure où cela peut être source de tensions.

C’est pourquoi, vous devez essayer autant que faire se peut d’être le plus calme possible dans tous les actes du quotidien pour donner de l’assurance à votre petit.

Il ne suffit pas d’être conciliant aujourd’hui et vous mettre dans tous vos états demain pour un oui ou un non.

retour en haut

Savoir demander de l’aide

Maintenant si vous êtes débordé et qu’en tant que parent vous ne savez plus à quels saints vous fier pour aider votre ado, ne restez pas dans votre petit coin pour souffrir seul.

Vous pouvez faire appel à un professionnel des ados en difficulté scolaire ou une association d’aide aux parents d’ados en difficulté pour vous donner un coup de main.

Quels sont les conseils que vous avez suivis pour aider votre enfant à préparer ses examens de fin d’année ? Lui avez-vous recruté un professeur particulier à domicile ?

Racontez-nous tout dans les détails.

retour en haut

aidez votre enfant à préparer ses examensLe bonheur se cuisine tous les jours


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here