Anorexie cette souffrance psychologique résulte un trouble alimentaire
5 (100%) 1 vote

Dans cet article, j’aborderai la notion du phénomène des troubles de l’anorexie de l’enfant à l’adolescent, et savoir quand s’inquiéter ainsi que les manières de les gérer

Votre fille commence à avoir des troubles du comportement alimentaire caractérisé par un besoin obsessionnel de maigrir. Et le diagnostic vient de tomber qui l’a déclarée anorexique.

C’est vrai que cela fait mal ne pas voir venir le mal. Mais de grâce, ce n’est pas la fin du monde parce que des solutions existent. Les anorexiques existent partout dans le monde avec entre 1 à 2% de la population. Cela prouve que votre fille n’est pas la seule à être atteinte.

Dans mon texte, je vais vous entretiendrai sur le sujet de l’anorexie et ce que c’est exactement, quelles sont les causes et les symptômes liés à la maladie.

Comme toute affection, les conséquences spécifiques de l’anorexie sont belles et bien présentes auxquelles vous devrez toujours faire attention. Vous connaîtrez les attitudes à tenir et comment aider votre fille qui souffre de l’anorexie à s’en sortir.

C’est de tous ces éléments que nous allons essayer de débattre au cours de mon exposé. Avant de finir, vous connaîtrez tout sur les traitements de l’anorexie disponibles actuellement et vous saurez par la même occasion si l’anorexie telle qu’elle est décrite est un trouble liée à la mode ou pas.

« Recettes pour mieux vivre en famille » vous soutient dans votre lutte de tous les jours et vous accompagne dans vos recherches de solutions et de tout ce que vous devez retenir et savoir pour aider votre enfant anorexique.

anorexie des ados symptôme, cause,traitement                Une éducation bienveillante et         soutenante

 Qu’est-ce que l’anorexie définition?

L’anorexie désignée sous l’appellation d’anorexie mentale par définition est la perte d’appétit survenue chez une personne allant jusqu’à l’empêcher de se nourrir.

Elle traduit un trouble du comportement alimentaire aux causes multiples et surtout inconnues. Elle affecte principalement les adolescents mais cela n’empêche pas que les grandes personnes peuvent eux aussi être atteintes. Mais si nous voulons bien voir, ce sont les jeunes filles qui sont les plus atteintes.

L’anorexie mentale insuffisamment dépistée peut très vite devenir chronique et si rien n’est fait peut devenir mortelle et cela en dépit du manque de substances nutritionnelles dans le corps du patient.

Un problème d'éducation lié à la santé de votre enfant.


Réservez votre entretien vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

C’est de cette pathologie que je vais vous entretenir tout au long de mon exposé. Je vous invite donc à me suivre avec la plus grande attention pour vous faire une idée.

retour en haut

 

 Quelles sont les causes de l’ anorexie ?

Les causes de l’anorexie sont insuffisamment connues. Certains disent qu’elle peut être un symptôme dans une maladie plus grave comme le cancer, la dépression, un accident.

D’autres soutiendront qu’elle trouve son origine dans le mental d’où son nom d’anorexie mentale. Ce qui explique le fait qu’il s’agit d’une déficience psychique dans laquelle le patient peut refuser de manger et cela pendant une longue période. A vrai dire, il s’agit d’un processus progressif.

L’anorexie n’est pas quelque chose qui arrive brusquement. Votre enfant anorexique s’y installera lentement jusqu’à ce que la perte de poids se fasse sentir.

Chez la jeune fille, la première perte de poids peut être due au stress perçu comme la porte d’entrée d’un processus anorexique.

Avec l’arrivée de la puberté et son lot de transformations, la découverte de l’autre sexe, un divorce des parents, un déménagement, la perte d’un proche les ingrédients de l’anorexie commencent à se réunir.  La pression de l’entourage aussi a son mot à dire.

Parfois les premières privations commencent avec une moquerie qui ne dit pas son nom ce qui n’est pas fait pour arranger les choses avec une adolescente déjà mal dans sa peau.

Les fausses croyances religieuses par exemple peuvent aussi favoriser le maintien d’un processus anorexique.

Comme vous pouvez le constater, on peut continuer à énumérer les facteurs pouvant déclencher les troubles alimentaires chez votre fille. Je vais donc m’arrêter là.

retour en haut

 

Les symptômes de l’anorexie

Si votre fille malgré son très jeune âge n’a plus ses règles ou alors très rarement et sans régularité, elle maigrit sans raison apparente, vous rend la vie difficile à table rien que pour restreindre son alimentation malgré vos remarques pour l’amener à se nourrir comme il se doit, ne doutez plus, votre fille a toutes les chances de souffrir des troubles de l’anorexie.

Le problème c’est que les symptômes vont se mettre en place lentement sans attirer l’attention de qui que ce soit sur un quelconque mal pouvant déstabiliser le cours de la vie de votre enfant.

Pour bien faire les choses, d’abord votre ado va avoir une image déformée de son corps qui ne se passera que dans sa tête à elle. Et là vous ne saurez rien pratiquement.

Ensuite, vous allez remarquer qu’elle va commencer à contrôler volontairement son poids en ne s’alimentant plus ou si elle le fait, ce sera très peu de sorte qu’à un certain moment, vous allez avoir l’impression qu’elle est malade.

Le hic c’est que si vous lui demandez les raisons de sa maigreur, elle vous répondra carrément qu’elle ne  se voit pas maigrir et que c’est sa forme refusant même toute idée de maladie.

Pour les parents que vous êtes, pris au jeu de votre fille, il vous sera dans un premier temps difficile de comprendre ce qui se passe réellement mais cela ne saurait tarder. Car l’amaigrissement de votre ado ne s’arrêtera pas, bien au contraire.

Ce n’est pas qu’elle n’a pas l’appétit au point de ne pas pouvoir manger, mais c’est parce qu’elle restreint son alimentation pour essayer de maigrir, on ne sait pas pour quelles raisons d’ailleurs.

Concrètement, je vais vous surprendre pour vous dire que votre petite ado va passer le plus clair de son temps à se plaindre de son corps et se donner l’impression que celui-ci ne lui convient pas, qu’il est trop gros, qu’à la limite son corps n’est pas de son goût ni de celui qu’elle voudrait.

Que faire donc dans ce cas ? L’astuce toute trouvée : La volonté obsessionnelle de maigrir sera au centre de toutes ses préoccupations quotidiennes.

Comme vous devrez vous y attendre, tout cet armement contre son propre corps à un lourd tribu à payer. Bien sûr que ce n’est pas cadeau quand on choisit de se faire du mal soi-même.

retour en haut

 

Les conséquences spécifiques à l’anorexie

Ne me faites pas dire ce que j’ai pas envie de dire. En tant que parent vous pouvez deviner aisément par vous-même ce qui peut arriver à votre fille.

En premier lieu, à regarder votre enfant de près, il ressemble plus à un squelette vivant qu’à un être humain.

Pourtant celui-ci va jurer sous tous les cieux que tout va bien, très bien même si jamais vous vous trompez pour lui demander ce qui ne va pas.

Si vous avez remarqué, la plupart du temps, les repas deviendront une véritable source d’angoisse et de conflits au sein de la famille au lieu d’être un espace de partage et de convivialité.

Cela parce que pendant que vous vous inquiétez du fait que l’assiette de votre ado ne soit jamais vide celui-ci s’en moquera éperdument et vos inquiétudes se multiplieront.

Parfois, il lui arrivera de faire un faux pas pour avaler du coup le contenu de toute son assiette et c’est la boulimie. Tout compte fait, cela sera toujours perçu comme un échec.

La manifestation de l’anorexie va se traduire par un ensemble de facteurs qui va vous mettre la puce à l’oreille.

La première des conséquences et non des moindres sera l’amaigrissement affiché de votre enfant qui va entraîner la perte de la moitié de son poids.

Cette maigreur sera l’un des premiers symptômes qui vont vous pousser à consulter un spécialiste. Comme cela ne suffit pas, si je n’exagère pas votre ado anorexique peut rendre l’âme dans les cas les plus extrêmes.

Les premiers troubles de votre enfant vont apparaître dès lors que la perte de poids devient trop importante.

Cela va l’amener à souffrir petit à petit de carences en vitamines, en sels minéraux, en fer considérés comme des nutriments qui devront lui être apportés en principe par une saine alimentation.

Toujours au titre des conséquences, il est important de relever que si l’anorexie touche votre fils dans sa tendre enfance, cela provoquerait à en point douter un ralentissement considérable de sa croissance, sans oublier la fragilisation de tout son organisme en plus d’un cortège de troubles dont des troubles cardiaux vasculaires et hormonaux.

Voila à peu près ce à quoi votre ado s’expose en refusant de s’alimenter.

retour en haut

 

Attitude à tenir et comment aider votre fille malade de l’anorexie à s’en sortir ?

Si votre fille ou votre garçon ne souffre pas encore des troubles de l’anorexie, je vous demanderai de commencer par surveiller son alimentation et d’être surtout vigilant.

Ce n’est pas une raison de plus pour faire la police derrière elle ou derrière lui. Vous pouvez le faire de manière très discrète. Vous êtes des parents, je ne vais pas vous apprendre votre rôle.

Cela pour vous permettre de détecter le plutôt possible des conduites pouvant aboutir sur le phénomène de l’anorexie.

De l’autre coté si votre ado souffre déjà de ces troubles, dites-vous que la tâche ne sera pas facile pour autant elle ne sera pas impossible. Il a de fortes chances de s’en sortir.

Aussi, toute la famille devra s’y investir et prendre conscience du rôle de tout à chacun. On ne sort pas de l’anorexie seul.

Si tel est le cas, la toute première des choses à faire, c’est de ne pas culpabiliser votre fille, qui de par sa nature, a bien du mal à se frayer un chemin sur la voix  de devenir un adulte.

Ce que je peux vous conseiller, c’est d’envisager le plus rapidement possible des traitements avec l’aide de spécialistes en occurrence des nutritionnistes, des médecins comportementalistes, des psychothérapeutes sans oublier de débuter une thérapie familiale.

En tant que parent, le plus difficile consiste à trouver la bonne attitude, c’est la raison pour laquelle toutes les sollicitations seront les bienvenues. Vous devrez donc commencer par à en parler autour de vous.

Sur la toile il existe des blogs dédiés aux forums sur le sujet de l’anorexie, sur lesquels vous pouvez confronter les avis afin de bénéficier de l’expérience de parents d’ado anorexiques.

Vous ne devez pas avoir peur d’engager la discussion et demander ce qui ne va pas.

Si le contact est quel que peu rompu, ce qui fait que la discussion s’avère difficile, vous pouvez essayer d’écrire des lettres pour lui montrer que vous êtes sensible à ses douleurs.

retour en haut

 

Traitements de l’anorexie disponibles actuellement

On ne peut pas sortir facilement de l’anorexie par soi-même. Le plus souvent tout se passe très vite et les parents ne voient rien venir alors qu’il est possible de réagir au plus vite.

Maintenant que votre enfant souffre d’anorexie, vous ne devrez pas rester les bras croisés. Le malade doit se faire accompagner. Mais comment ?

En règle générale, l’anorexie est considérée comme une addiction sans substance. Alors pour que les affections de votre enfant anorexique disparaissent, la première condition est qu’il se remette à manger à sa faim et qu’il reprenne du poids.

La deuxième condition est que si votre ado souffre d’une anorexie mentale ou d’une anorexie nerveuse par exemple, il faut que son anorexie soit précocement diagnostiquée afin de mettre en place un suivi diététique, médical et surtout psychologique pour le sortir d’une pathologie mortelle. Mais cela ne doit se faire que de concert avec une équipe médicale qui maîtrise au mieux cette affection.

Comme vous pouvez le constater, guérir de l’anorexie va demander du temps mais aussi un certain effort personnel.

En tant que parent, vous devez mettre de coté vos querelles familiales et vous investir plus dans la guérison de votre enfant dont le chemin passe inexorablement par la prise de conscience et de la gravité de sa maladie.

Aussi, votre ado anorexique doit, avant tout, accepter sincèrement son traitement en se mettant à la disposition de l’équipe soignante en charge de le soigner et ne pas jouer au chat et à la souris.

Il doit en outre poursuivre sans interruption aussi longtemps que nécessaire son traitement et avoir toute confiance en l’équipe soignante.

Il faut dire que globalement, il est impossible de prédire les chances d’une guérison totale de votre fille.

Ce que je peux dire avec certitude, c’est que si le traitement est bien suivi, au bout de cinq ou dix ans, votre fille peut afficher un comportement alimentaire normal.

Mais attention, je dois aussi avouer qu’il est possible de voir réapparaître plus tard dans sa vie un comportement anorexie déclenché par un stress, soit à la suite d’un divorce, de la solitude ou de tout autre facteur déclencheur alors qu’on pensait la maladie guérie ou maîtrisée.

Il y a donc tout intérêt à poursuivre un suivi psychologique et médical régulier tout au long de la vie de votre enfant.

retour en haut

 

L’anorexie telle qu’elle est décrite est-elle un trouble lié à la mode ou pas ?

 Je ne pense pas que les troubles de l’anorexie soient liés à un phénomène de mode.

C’est vrai qu’aujourd’hui, des jeunes filles aspirent à être des mannequins ou des danseuses et de ce point de vue, les phénomènes de mode sont importants et peuvent, ma foi, provoquer des pathologies de ce type. Mais je dirais que c’est bien souvent un apriori.

Vous êtes d’accord avec moi pour dire que si votre fille a besoin d’être mannequin ou gymnaste, elle n’a pas forcement besoin de suivre la pression de l’extérieur au point de mettre sa vie toute entière en danger.

On rencontre partout dans les grandes villes et partout dans le monde entier des jeunes filles et des jeunes hommes épris de mode et qui ne sont pas anorexiques pour autant.

Il s’agit bien d’un phénomène psychologique qui n’a rien à avoir avec la mode. Par contre on trouve des anorexiques dans de différentes cultures et activités partout à travers le monde.

retour en haut

 

Il existe deux formes d’anorexie: l’anorexie restrictive pure et l’anorexie boulimie

 

Ce que vous devez retenir

Ce que vous devez retenir à la fin de mon exposé, c’est que l’anorexie n’est pas une maladie contagieuse loin de là.

Elle est seulement la conséquence fâcheuse de la volonté de votre adolescent à vouloir maigrir on ne sait trop pour quelles raisons.

Vous les parents, bien que cela vous fasse mal, le plus souvent vous êtes démunis et vous ne savez pas trop que faire et vous faites les frais autant que votre enfant de ce comportement à ne pas encourager.

Le mieux à faire, c’est de ne pas souffrir seul. Vous avez la possibilité de vous faire aider en commençant par en parler autour de vous et sur des forums anorexiques sur des blogs dédiés à cet effet et si cela ne suffit pas, vous pouvez demander un diagnostic suite à une consultation.

« Recettes pour mieux vivre en famille » vous exhorte et vous encourage à entretenir le contact avec votre enfant pour le bonheur de toute la fratrie.

retour en haut


 

Exposez moi votre problème, posez-moi votre question. Je vous proposerai ensuite une analyse. Consultez-moi pour des solutions fiables et efficace.

Please enter your comment!
Please enter your name here