Dans cet article, j’aborderai la notion liée à votre déménagement qui a lieu en cours d’année scolaire

En pleine année scolaire, VOUS devez quitter votre bel appartement pour un autre. Malgré les raisons, votre bout de chou vous montre clairement qu’il n’est pas du même avis que vous : Colère, pleurs, cris, insomnies. A y voir de près, le déménagement est une épreuve qui irrite votre enfant.

Dans mon article, je vous parlerai de l’impact du déménagement sur votre enfant et ce que VOUS devez faire pour que votre bambin ne vive pas cette épreuve avec angoisse.

L’ambiance à l’heure du grand départ peut monter d’un cran. Cependant, avec les informations que je développe dans mon exposé, vous n’avez pas de souci à vous faire. Vous saurez tout sur comment faire pour faciliter la transition une fois arrivée dans votre nouvelle demeure.

 

Déménager en cours d’année scolaire, une épreuve qui peut irriter votre enfant

Les gens ont l’habitude de déménager en été où tout le monde semble être détendu et relaxe. Généralement cette période coïncide avec les vacances. Les enfants n’ont pas encore repris le chemin de l’école. Il n’y a donc aucun risque de les perturber dans leur quotidien. Ce moment correspond aussi à un temps ensoleillé et doux à la fois donc idéal pour les voyages et autres déplacements en compagnie de la famille.

Mais on peut aussi déménager en d’autres occasions comme par exemple au cours de l’année scolaire quand vraiment on n’a pas d’autres alternatives quant au choix de la date du déménagent, comme par exemple à la suite d’un changement professionnel.

Mais partir dans votre nouvelle maison au lieu d’être un événement anodin, peut bel et bien irriter votre enfant au point de lui faire perdre l’appétit. Votre enfant se jette à terre, pique des colères quand vous lui parlez de déménager. C’est une équation à plusieurs inconnues qu’il doit affronter ce qui l’amène à angoisser. Si votre enfant vit difficilement le déménagement, la situation n’est pas reluisante pour VOUS non plus en tant que parent car VOUS devez tout faire pour trouver les bons mots et les bons réflexes pour calmer votre petit.

retour en haut

 

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

L’impact du déménagement sur votre enfant

Votre enfant peut ressentir une profonde tristesse à cause de la perte de tout ce qui lui est cher. Pour votre enfant, partir est synonyme de tout perdre : Ses amis, son école, son quartier sans oublier ses jeux et autres activités qu’il adore.

Votre enfant d’habitude calme et respectueux, peut devenir agressif, cauchemardesque, faire pipi au lit, un sommeil perturbé, peut présenter des résultats scolaires en dents de scie.

En tant que parent, pour VOUS permettre de réduire ces tensions et autres angoisses ressenties par votre enfant, il vous appartient de l’aider à mieux appréhender ce changement qui très souvent ne dépend pas de votre seule volonté mais que votre enfant n’est pas obligé de comprendre. Comment aider votre enfant à surmonter les épreuves du déménagement ?

retour en haut

 

Ce que vous devez faire avant le déménagement 

Pour éviter que votre enfant ne vive le déménagement avec angoisse ou avec résistance, commencez par le préparer physiquement et psychologiquement. Aussi, VOUS devez commencer par lui expliquer quelques jours avant le départ pourquoi VOUS devez partir et écouter ce qu’il en pense. Mais quelle que soient les raisons que VOUS allez avancer, votre bambin ne voudra pas lâcher prise facilement. Il VOUS appartient donc de savoir lui parler de sorte qu’il ne perçoive pas cette situation comme un fardeau ou une punition. Dites-lui par exemple que VOUS aussi, cela vous fait de la peine de quitter votre maison. Mais à l’inverse, VOUS mourrez d’envie de découvrir votre nouvelle maison avec toutes les belles choses qui s’y trouvent.

Si en en tant que parent VOUS vivez le déménagement avec joie et non avec tristesse, votre enfant pourra vivre ce changement avec plus de sérénité. Dites-VOUS qu’il est de votre devoir de l’aider avec des mots à surmonter cette épreuve.

Alors, soyez malin, montrez-lui que VOUS êtes content de partir enfin dans votre nouvelle maison. Faites-lui savoir le plaisir qui l’attend, les nouveaux amis qu’il se fera, sa nouvelle école, la belle maison dans laquelle il pourra enfin tout faire.

Dans la mesure du possible, invitez votre enfant à visiter avec VOUS votre nouvelle demeure, sa nouvelle école, son nouveau quartier, sa nouvelle ville. Demandez-lui de dire comment il voit sa nouvelle vie. Cela VOUS aidera à trouver les mots justes pour apaiser ses craintes.

Figurez-VOUS qu’autant il n’est pas facile pour VOUS en tant que parent de tout laisser tomber un beau matin pour partir, autant il n’est pas aussi facile pour votre enfant d’abandonner ses amis, son école, sa maison sans raison apparente. Trouvez donc les arguments pour éviter qu’il ne s’angoisse. Les plus grands vivent mieux ce genre de situation, ils s’accommodent vite. Le problème se pose plus avec les tous petits qui se montrent plus fragiles à affronter les épreuves de la vie comme le déménagement.

retour en haut

 

L’ambiance à l’heure du départ

L ambiance a l heure du departLe jour du grand départ, votre enfant nécessairement éprouvera beaucoup de peine à voir la maison se vider sous ses yeux. Si possible, encouragez-le à se joindre aux préparatifs du déménagement. C’est le moment pour lui de repérer tous les objets qui lui sont familiers en l’occurrence ses jouets. Laisser-le repérer ceux avec lesquels il souhaite partir. Invitez-le à les rassembler dans un carton à lui pour éviter de les perdre à l’arrivée.

VOUS en profiterez pour lui faire comprendre que lorsqu’on déménage, on ne fait qu’abonner seulement son ancienne maison et qu’on garde toujours la possibilité de revoir ses anciens amis et que tout n’est pas pour autant perdu. C’est pourquoi, VOUS lui montrerez que VOUS avez hâte d’arriver dans votre nouvelle maison et que plus tard, VOUS pourriez revenir saluer vos anciens amis.

retour en haut

 

Que faire pour faciliter la transition ?

Tous les enfants ne vivent pas le déménagement de la même façon. Il y a qui sont très à l’aise après avoir déménagé avec leur parent pendant que d’autres vivent cette situation difficilement. Mais quel que soit le comportement de votre enfant face au déménagement, pour les parents que VOUS êtes, il est important de faire preuve de patience.

Votre enfant de toutes les façons apprendra à vivre avec sa nouvelle maison. Mais pour faciliter la transition et pour que tout marche bien, VOUS devez commencer par l’écouter en prenant sa souffrance en compte et surtout lui laisser le temps de se familiariser avec son nouvel environnement. Pour cela, VOUS devez lui demander de mettre des mots sur ce qu’il ressent pour VOUS permettre de le réconforter. Dès votre arrivée, demandez-lui de décorer sa nouvelle chambre lui-même comme il le voudra. Maintenez le dialogue avec lui pour arracher des mots, cela VOUS permettra de corriger le tir.

retour en haut

 

Recettes pour mieux vivre en famille Notre mission vous simplifier la vie 

 


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.