Dans cet article j’aborderai plusieurs aspects de la fugue.

Si l’âge de l’adolescence rime avec le désir d’autonomie et de l’envie de se détacher de ses parents pour grandir et se construire.

La fugue quand à elle exprime un mal être, un appel au secours « quelques choses ne va bien en moi » l’enfant en fugue se met en danger 

 

Vous vous posez peut être cette question: que faire si votre enfant en fugue ne rentre pas ? vous vous sentez démuni face a cette tragédie.

Essayer peut être de comprendre se passage à l’acte ? , et de savoir pourquoi votre ado a fuit le domicile familiale ? .

Cependant il est une attitude à prendre en compte lorsque votre enfant est en errance, et celui de son retour à la maison.

Le départ volontaire de l’enfant est très mal vécu, et l’autorité des parents, est immédiatement remise en cause, sachez garder votre calme.

Parce qu’en tant que parents, il vous est impossible de croire qu’ils aient quelque chose à se reprocher vis-à-vis de cette fugue.

Voici quelques conseils dans cet article.

 

Qu’est ce que la fugue?

C’est un appel au secours. Votre enfant signifie qu’il quitte tout volontairement, domicile familial ou autre milieu de garde (  famille d’accueil, internat…) sans autorisation.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

C’est une expression de la souffrance sur laquelle il ne peut pas mettre des mots, signifiant que la famille n’apporte pas ou plus ce dont il a besoin.

A l’adolescence la prise de risque devient inévitable, le besoin de détachement de ses parents à la découverte d’une sociale lui appartenant.

Petite video sur les conduites à risques à l’adolescence :

retour en haut

 

Pourquoi l’enfant fugue ?

Comprendre ce qui se joue évitera que votre enfant ne recommence, la fugue n’est pas synonyme de plaisir, elle envoie toujours un message, et si le contexte ayant mené à la fugue n’est pas réglé, elle peut se répéter. Il est donc nécessaire d’aller au-delà de l’inquiétude que vous vivez, pour tenter de comprendre le sens de la fugue de votre enfant.

Le sens véhiculé par la fugue est différent si elle est spontanée ou planifiée.

  • la fugue spontanée survient après un accident, un échec ou un choc émotionnel. Pour votre enfant en fugue, la fuite l’errance peut alors paraître comme la seule solution possible, ou comme une échappatoire pour éviter de faire face à une situation considérée comme difficile, insurmontable. L’enfant semble fuguer sans doute pour ne pas aller jusqu’au suicide. En effet, la fugueur a besoin de fuir sa vie vécue comme insupportable, une vie angoissante pour tout laisser derrière soi.

 

  • La fugue planifiée, elle se produit lorsque votre enfant recherche un mode de vie favorisant davantage la réalisation de soi. La fugue peut alors représenter une manière de répondre à des besoins non comblés, tels que l’autonomie, la liberté ou l’expérimentation. elle peut être également une manière d’exprimer de la révolte ou de l’opposition face à l’autorité des adultes ou encore une demande d’aide ou une manière de s’adapter à une situation considérée sans issue.

retour en haut 

 

Que faire lorsque mon adolescent est en fugue?

Gardez votre calme afin d’être efficace dans vos recherches.

Faites-vous aider par un membre de la famille ou des amis proches.

Avant de contacter les services  de polices ou de gendarmerie essayer de réunir le plus d’informations possible.

cette étape est primordiale, afin de diriger efficacement les recherches.

Pour ce faire :

  • Essayer de contacter les membres de votre famille qui habitent près de chez vous ainsi que les amis de votre enfant, et surtout leurs parents.
  • Vérifier la chambre de votre enfant en fugue pour identifier les objets qu’il aurait pu emporter avec lui ( vêtements, sac, téléphone, affaires de toilettes), papier d’identité, moyen de paiement.
  • Contacter ses amis, son école, son lieu de travail afin de déterminer le dernier endroit où il a été vu, ainsi que ses déplacements, ses fréquentations et son état d’esprit d’avant la fugue.
  • Tout changement est à considérer : nouveau cercles d’amis, absence à l’école, baisse des résultats scolaires, fatigue, isolement, consommation de drogue et/ou d ‘alcool, allusion au suicide, etc.

Si ces premières démarches n’ont rien donné, signalez la disparition aux services de polices ou de gendarmerie les plus proches. Apportez une photo récente de l’enfant.

Si votre enfant vous contacte pendant sa fugue :

  • Gardez votre calme, même si cela peut être très difficile, l’essentiel est de maintenir une relation avec lui, indépendamment de sa décision de rentrer ou non.
  • Dites-lui que vous êtes soulagés d’avoir de ses nouvelles, nommez votre inquiétude, votre angoisse ou votre tristesse, afin que votre enfant n’interprète pas votre calme comme un manque d’intérêt.
  • Assurez vous que votre enfant est en sécurité, sans nécessairement chercher à le convaincre de revenir.
  • Eviter de le blâmer, de lui faire des promesses, d’insister s’il refuse de vous le dire où il est, ou d’utiliser les menaces ou le chantage pour l ‘amener à revenir; il risque de rompre la communication.
  • Posez lui plutôt des questions : Es-tu en sécurité ? Peut-tu parler librement ? Peut-tu sortir d’où tu es ? Veux-tu que je viennes te chercher ?
  • Et si votre enfant fugueur est en danger, il est possible qu’il vous en  fasse part.

Préparez-vous à négocier le retour de votre enfant en fugue. Que ce soit pendant sa fugue ou après son retour, tôt ou tard vous aurez à discuter avec lui pour tenter de régler la situation.

voici quelques pistes de réflexion :

  • Pourquoi est-il parti ? Quels sens de sa fugue ? Quels messages veut-il vous transmettre ?
  • Pour vous, quels sont les compromis possibles ? Quelles sont vos limites ? Comment éviter une nouvelle fugue ?

Si votre enfant en fugue n’est pas prêt à revenir :

  • Ne pas rompre la communication. Lui proposer des rendez-vous téléphoniques ou des échanges de courriels peut l’inciter à vous donner de ses nouvelles.

retour en haut

 

Que faire lorsque mon ado en fugue revient ?

Le retour de votre enfant peut susciter de fortes réactions émotives, autant de sa part que de la vôtre. Or, à cette étape, une conversation est inévitable.

retour en haut

Recettes pour mieux vivre en famille

     Une éducation bienveillante et soutenante

Où s’adresser ?

Fil santé jeunes : 0 800 235 236 (numéro vert de 08h00 à minuit)

CROIX ROUGE ÉCOUTE : 0 800 858 858

ALLO ÉCOUTE ADO : n° vert 0 800 506 692 Ecoute anonyme & confidentielle du lundi au samedi de 17h à 20h. Service d’Ecoute Téléphonique ANONYME et GRATUIT à destination des Ados, des Parents et des Professionnels de la Santé et de l’Education en difficulté. (appel gratuit depuis un fixe).


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.