Dans cet article, j’aborderai la notion de la précocité de votre enfant surdoué

 

Mon enfant me semble être précoce, il n’est pas plus intelligent que les autres, vous vous rendez compte que ses pensées et ses raisonnements différent de ceux des autres enfants. Cela vous fait penser qu’il est enfant précoce. Pourtant vous doutez parce que d’emblée, vous ne connaissez pas les signes caractéristiques d’un enfant précoce.

Dans mon article, je vous apprendrai d’abord, ce qu’est un enfant précoce et quelles sont les méthodes de détection pour confirmer que votre enfant est précoce. Ensuite, je vous dirai quand peut-on dire qu’un enfant est precoce.

Avoir un enfant précoce synonyme d’enfant doué ou surdoué n’est pas mal en soit. Cependant, il n’est pas vrai de penser qu’un enfant précoce est au dessus du lot. Dans mes propos, je vous apprendrai qu’il y a autant d’avantages que d’inconvénients à être un enfant intelligent.

Avant de finir, je vous aiderai à connaitre les comportements à adopter, si à la suite du test de dépistage, votre enfant est effectivement déclaré précoce. Je vous donnerai quelques conseils d’usage pour qu’en tant que parents, vous puissiez éviter de vivre la précocité de votre bout de chou avec angoisse et pour lui permettre de mieux affronter son quotidien avec sérénité.

 

Mon enfant me semble être précoce                        Réveille le goût du mieux               vivre

Les signes caractéristiques d’un enfant précoce

Un enfant précoce est un enfant qui n’est pas plus intelligent que les autres. Seulement il présente des traits différents de bien d’autres enfants. Il n’est pas différent des autres, il est comme tout le monde mais bien plus. Plusieurs caractéristiques peuvent permettre d’affirmer que votre enfant est précoce. De façon générale, les enfants dit précoces présentent des signes communs à des exceptions près. Le premier facteur qui saute aux yeux et sur lequel tout le monde est unanime, c’est qu’un enfant précoce est un enfant très éveillé parce que plus énergétique. Déjà étant bébé, ce type d’enfant est connu pour être un enfant qui va très vite marcher par rapport à la norme normale. Disons qu’autour de douze mois déjà, il effectue ses premiers pas au lieu d’attendre ses quatorze mois comme d’habitude. Il n’attend pas trois ans pour parler. A deux ans, il commence à parler et sait lire même avant d’avoir fait son entrée au CP. Du point de vue langage, l’enfant précoce n’a rien à envier aux enfants de son âge, il s’exprime aisément et son vocabulaire très riche pour son âge.

Les enfants précoces comprennent très vite, des fois même de façon instantanée là où la majorité de leurs camarades trainent. Ils ont une faculté d’apprentissage élevé ce qui est étonnant. Les enfants précoces sont tellement curieux qu’ils ne peuvent s’empêcher de poser des questions dépassant parfois leur âge soit sur la mort, soit sur l’origine de la vie sur terre ou sur Dieu par exemple.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

L’enfant précoce est plus sensible et affectueux, mais plus froid et sait se jouer à l’indifférence quand il veut se protéger. Dans la grande majorité des cas, un enfant précoce a des difficultés de s’adapter et à s’intégrer socialement d’autant plus qu’il préfère passer inaperçu. Il est plus généreux, mais plus exigeant raison pour laquelle il n’a pas le goût du leadership et s’estime même être à l’aise avec des enfants plus âgés que lui plutôt qu’avec ceux de sont âge. Il est anxieux, supporte très mal l’injustice que ce soit aussi bien envers lui même qu’envers les autres. L’enfance précoce a tendance à afficher un comportement d’enfant, en revanche, son raisonnement s’apparente à celui d’un adulte.

Même si vous soupçonnez votre bambin de présenter certains traits de précocité, cela ne suffit pas pour que vous puissiez dire qu’il est précoce s’il n’a pas d’emblée subi le test de dépistage auprès d’un psychologue qualifié pour confirmation.

retour en haut

 

Les méthodes de détection pour confirmer que votre enfant est précoce

Pour savoir si votre enfant est précoce, il n’y a qu’à l’observer. Mais dès fois l’observer ne suffit pas. Vous devez analyser en plus ses résultats scolaires qui doivent être nettement meilleurs par rapport aux autres. Maintenant, si vous voulez, vous pouvez envoyer votre enfant faire un examen de dépistage  de précocité en réalisant un test de QI. Vous avez aussi la possibilité de demander à l’enseignant de votre enfant de procéder au remplissage d’un questionnaire d’identification pour savoir si celui-ci est précoce. Voilà donc comment, de façon générale, vous pouvez procéder pour savoir si votre est précoce.

De toutes les façons, dites vous que même si votre ado est précoce, cela ne veut pas dire qu’il sera brillant dans toutes les matières non. S’il est brillant en langue par exemple ou en mathématiques, il se pourrait pour autant qu’il ne le soit pas en physiques par exemple.

retour en haut

 

Quand peut-on dire qu’un enfant est precoce ?

Pour qu’on dise que votre enfant est précoce, il lui faut subir un test de précocité sans quoi rien ne peut le prouver. Actuellement le test de précocité que les gens utilisent est le test mis au point par Wechsler même s’il en existe plusieurs. Ce dernier se compose de trois tests différents selon l’âge de votre enfant. Si l’âge de votre enfant est compris entre 2 ans à 6 ans, il devra subir le test WPPSI. De 6 à 16 ans, il faut le test dit WISC. Le test WAIS quand à lui est réservé aux adultes. Quel que soit l’âge de votre enfant, le résultat de son test de précocité devra être supérieur à 125-130 pour qu’on puisse en conclure qu’il est vraisemblablement précoce.

retour en haut

 

Il y a autant d’avantages que d’inconvénients à être un enfant surdoué

Autant il y a des avantages autant il y a des inconvénients pour votre enfant à être précoce. Effectivement s’il s’avère que vote enfant est précoce, il peut présenter des troubles du sommeil du au fait qu’il aura des difficultés d’éteindre son cerveau à certains moments comme par exemple au moment de passer au lit pour s’endormir. Il peut aussi avoir des troubles alimentaires principalement des phobies alimentaires. Dans son quotidien, votre enfant peut présenter des troubles du comportement se traduisant par de violents maux de tête, de l’hyperactivité, de l’anxiété, des douleurs au ventre, des bégaiements ou encore diverses addictions. Votre enfant à la longue peut présenter des difficultés à s’adapter et à se faire des amis, développer même des phobies scolaires pour ne pas dire connaitre des échecs scolaires, etc. En revanche, intellectuellement il peut bien se faire distinguer en faisant de brillantes études. Il peut tisser des relations enrichissantes parmi des gens de hauts niveaux, etc.

retour en haut

 

Quels comportements adaptés si à la suite d’un test de dépistage, votre enfant est déclaré effectivement précoce ?

Si le test de précocité déclare que votre enfant est précoce, la première des choses, c’est de prendre effectivement conscience de cette précocité de votre enfant et le traiter comme tel tant sur le plan intellectuel qu’affectif. Un enfant dit précoce n’est en rien différent des autres. La différence se trouve dans le fait qu’il raisonne et se comporte avec des années en avance par rapport aux enfants de son âge. Vous devez donc déceler la particularité de votre enfant dès son jeune âge.

En tant que parent, il est de votre devoir de le comprendre très tôt dans sa tendre enfance afin de l’aider pour lui éviter un échec scolaire. Vous devez le stimuler intellectuellement à accepter et surtout comprendre ses différences. Vous devez autant que faire se peut l’aider à satisfaire sa curiosité en l’aidant à assouvir ses soifs de questionnement.

Si votre enfant est sociable, il est indispensable de le laisser dans les circuits sociales généraux tout en l’aidant à lui faire sauter des classes avec des accompagnements spécifiques. Si vous vous rendez compte que votre a des difficultés à s’adapter, il vaut mieux privilégier des solutions alternatives en l’orientant vers des classes ou même des établissements spécialisés quand l’enfant présente de trop  grandes difficultés à intégrer le système classique.

Une autre idée consiste à faire participer votre enfant précoce à des camps de vacances pour enfants précoces histoires de l’amener à faire des rencontres et des activités stimulantes pour éviter de s’ennuyer si tel est le cas.

retour en haut

 

Que faire pour aider votre enfant précoce ?

Il ne faut pas rester seul si jamais votre enfant est déclaré précoce. Des adresses existent pour aider votre enfant précoce avec des possibilités d’accompagnements au quotidien. Avec ces adresses, vous avez la possibilité de demander des renseignements auprès d’associations de familles d’enfants pour aider votre enfant à mieux s’orienter et à vous comprendre en tant que parent.

 

  • Association Française pour les Enfants Précoces : AFEP
    13 bis rue Albert Joly
    78110 Le Vésinet

Tél. : 01 34 80 03 90

Site web : www.afep.asso.fr

 

Et vous, comment avez-vous su que votre ado est précoce ? Que faites vous pour aider votre enfant précoce à affronter son quotidien et à l’aider tant intellectuellement que sur le plan affectif ?

retour en haut

 

A lire :

Un livre passionnant, très utile, une véritable mine d’informations qui nous éclaire sur les enfants précoces. Simple de lecture, il nous apporte un réel éclairage sur les traits de caractère commun au précoce. En plus d’apporter une grande aide, il est très agréable à lire, et à la portée de tous.

 


 

[content-egg module=Amazon template=grid]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.