Mon enfant rentre en CP : comment l’accompagner vers cet nouvel horizon ?
5 (100%) 1 vote

Dans cet article, j’aborderai l’entrée en classe en CP

Comme la première section de maternelle, la sixième, la seconde ou encore la première année d’études supérieures, la classe de CP est un nouveau tournant dans la vie de votre enfant. C’est une nouvelle école, de nouveaux copains, une nouvelle maîtresse, de nouvelles matières… C’est le début d’une nouvelle année, bien différente des précédentes. Le CP constitue une classe très redoutée par les parents, alors que les enfants sont contents d’aller à la grande école. Chers parents, n’ayez pas d’inquiétudes, chaque année des milliers d’enfants entrent en classe de CP et tout se passe pour le mieux.

Dans un premier temps, nous allons aborder le sujet du jour de la rentrée et comment réussir cette journée. Ensuite, nous parlerons de l’importance que représente cette nouvelle classe ainsi que des différences entre l’école maternelle et l’école primaire. Pour terminer, c’est le sujet des devoirs que nous commencerons à aborder. Ce qu’il faut retenir pour rentrée réussie sans tracas.

 

Recettes pour mieux vivre en famille          Une éducation bienveillante et  soutenante

Comment se déroulera le jour de la rentrée des classes et comment la réussir ?

Tout d’abord, l’inscription de votre enfant en classe de CP se fait presque automatiquement alors ce n’est vraiment pas un sujet qui devrait vous inquiéter.
Quelques jours avant la rentrée, une liste des élèves sera affichée sur un panneau prévu à cet effet, devant l’école. Vous saurez donc quelle institutrice aura votre enfant et si ses copains seront dans sa classe également. Les copains, c’est un point très important pour votre enfant, pour ne pas dire LE plus important.

Le jour de la rentrée pour les CP est souvent différent de celui pour les classes supérieures. De ce fait, les institutrices pourront vous expliquer la manière dont se déroulera l’année scolaire et comment l’appréhender à votre niveau. Vous saurez ce que les enfants devront apprendre, comment travailler à la maison, le temps à passer sur les devoirs le soir, les heures d’ouvertures du portail, le carnet de correspondance entre elle et vous-même… A la fin du discours, les enfants seront appelés un par un et seront invités à rejoindre leur professeur respectif avant de rejoindre leur classe.

A votre niveau de parent, vous n’aurez qu’à faire acte de présence et écouter ce qui est dit.

Retour en haut

 

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

L’importance de cette classe

Cette classe est une des plus compliquée puisqu’elle va permettre à votre enfant d’acquérir des notions dont il se servira quotidiennement et ce, tout au long de sa vie. Il apprendra la lecture et l’écriture. Il apprendra à bien se comporter et être respectueux. Ces notions de savoir-vivre sont apprises par les parents et revues à l’école maternelle, mais en grandissant, les tentations sont plus intenses, les bêtises plus faciles à faire et les sanctions plus impressionnantes. Ils doivent prendre conscience de l’ampleur que pourrait avoir une grosse bêtise.

De plus, c’est souvent au travers de cette classe que vous vous rendrez compte si votre enfant à un problème de dyslexie ou autre. Cette anomalie a peut-être été décelée en grande section, mais la lecture et l’écriture étaient seulement une approche pour l’enfant, de ce fait, il est difficile de détecter pareille anomalie à l’école maternelle.

Retour en haut

 

Les différences entre l’école maternelle et l’école primaire

L’école maternelle et primaire, se suivent mais ne se ressemblent pas:

  • En maternelle, les classes étaient remplies de jeux et jouets et on pouvait trouver des toboggans dans la cour de récréation. Il était interdit d’emmener ses propres jeux dans l’enceinte de l’établissement pour éviter tous les vols ou disputes en classe.A l’école primaire, la cour de récréation ne contient plus de toboggans, mais seulement des bancs. De plus, les jeux et jouets de la salle de classe ont disparu, laissant place à des cartes du monde ou des bacs avec des livres au fond de la classe. En revanche, ils ont le droit de prendre leurs cartes Pokémon pour les échanger à la récréation ou leurs cartes Diddle. Avant toute chose, vous devez les prévenir du risque qu’ils encourent s’ils les prennent et qu’ils se font arnaquer d’une manière ou d’une autre.
  • En maternelle,un certain “code vestimentaire” est exigé puisque les vêtements à capuche peuvent être interdit ou les chaussures sans lacet recommandées. A l’école élémentaire, les enfants peuvent s’habiller comme bon leur semble, enfin, avec votre aval bien évidemment.
  • En maternelle, les activités manuelles sont presque quotidienne entre le collage, le découpage, les gommettes ou autre, alors qu’en primaire,ces moment-là se font beaucoup plus rare. C’est-à-dire une ou deux fois par semaine et un peu plus à l’approche des fêtes de fin d’année, de la fête des mères ou des pères. Ces activités manuelles seront remplacées par le français, les mathématiques, les sciences, l’histoire-géographie, le sport et peut-être un petit peu d’anglais en fonction des établissements.
  • En maternelle, lorsque votre enfant faisait une bêtise qui méritait une sanction, il se retrouvait au piquet ou privé d’activité, voire de récréation et l’institutrice vous faisait part de la situation à la fin de la journée en vous expliquant le pourquoi du comment.A l’école élémentaire, les punitions peuvent être les mêmes ou elles peuvent prendre la forme d’un devoir supplémentaire, d’une écriture à rendre pour le lendemain avec la signature des parents en bas de la page avec un mot dans le carnet de correspondance. Les enfants sont plus touchés par les sanctions car il savent pertinemment qu’ils vont devoir faire ça en plus de leurs devoirs et surtout, vous la faire signer. Si la bêtise est minime, l’institutrice ne viendra pas vous voir à la fin de la journée, en revanche, si c’est plus grave, elle pourra demander un rendez-vous avec vous plusieurs jours après.

Il y a seulement deux mois de vacances scolaires qui séparent ces deux classes, mais les enfants sont considérés comme beaucoup plus responsables et sont traités en conséquence.

Retour en haut

 

Comment gérer le moment des devoirs ?

Le moment des devoirs est tout nouveau pour lui comme pour vous. Voici comment le gérer:

  • Instaurer des règles. Après l’école, votre enfant rentre prendre son goûter tranquillement, vous pouvez discuter de vos journées respectives et ensuite c’est la séance des devoirs. S’il refuse de faire ses devoirs ou de les faire correctement, alors il n’aura pas le droit d’allumer la télévision et regarder les dessins animés. Il est conseillé de les faire en rentrant, autrement il n’aura plus la motivation et vous allez peut-être oublier.
  • Lire son agenda. Ne laissez pas votre enfant seul dans sa chambre à faire ses devoirs. Prenez-le par la main et commencez par lire son agenda, notamment les devoirs pour le lendemain.
  • Demandez-lui son carnet de correspondance. Grâce à ce dernier, vous saurez s’il a été sanctionné aujourd’hui, si vous êtes prochainement convoqué, s’il y a bientôt une sortie… Vous serez toujours au courant de tout.
  • Aidez-le à faire ses devoirs. A cet âge-là, c’est tout nouveau et il n’aura pas la motivation de le faire seul, encore moins après une journée d’école. Vous devez donc lui poser des questions pour qu’il apprenne plus vite, relire les exercices qu’il doit faire pour le lendemain. Bref, vous devez lui donner un coup de main, sans faire ses devoirs à sa place.

Retour en haut

 

Ce qu’il faut retenir

Pour terminer, la classe de CP est un moment très important dans l’existence de votre enfant. Grace à cette dernière, il apprendra de nombreuses notions qui lui serviront toute sa vie, ce qui est plus qu’important. Bien qu’il reste un enfant et que le fait de jouer avec ses camarades de classe reste son passe-temps favori, il va devoir apprendre à faire ses devoirs de manière régulière et assidue, sans que ce moment quotidien ne tourne au fiasco.

Retour en haut

 


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here