Dans cet article, j’aborderai les manières que vous pouvez utiliser pour gérer les tensions entre mes enfants

Comment gérer les tensions entre mes enfants ?  Les familles où les enfants s’entendent parfaitement bien et dans lesquelles les soirées sont harmonieuses et sans tensions n’existent pas.

Dans la grande majorité des familles, les tensions sont toujours présentes, à n’importe quel moment de la journée et surtout pour n’importe quel prétexte.

Les enfants ne peuvent s’empêcher de se chamailler, et ce, à n’importe quel âge un besoin aussi pour s’affirmer et donc grandir.

Cependant, rassurez-vous, les tensions s’apaisent très souvent avec l’âge pour tendre vers une entente cordiale, autrement il se peut que les liens soient complètement rompus.

Alors comment essayer de régler les problèmes le plus rapidement possible pour apaiser les tensions.

Pour remédier à cette situation, il faut essayer de détecter les tensions entre vos enfants et discuter avec eux.

Ce n’est pas simple de leur faire comprendre l’ampleur de la situation, en fonction de leur âge.

Pour terminer, que faire s’ils ne veulent toujours pas comprendre où est le problème dans cette situation particulière.

Ce qu’il faut retenir pour être un parent bienveillant et soutenant.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

 

Quelles sont les tensions observées entre vos enfants ?

Entre vos enfants, les tensions observées peuvent être diverses et variées et avoir de différentes sources.

Les tensions que vous pouvez observer entre vos enfants :

  • Ils peuvent facilement s’énerver et employer un vocabulaire vulgaire, qui n’est pas spécialement approprié, quelle que soit la situation.
  • Ils peuvent s’énerver facilement et employer un vocabulaire assez soutenu, sans passer par la vulgarité, mais où les mots choisis sont tout aussi tranchants et cassants.
  • Ils peuvent en venir aux mains assez facilement ou pas, mais il est préférable qu’ils n’arrivent pas jusque-là.
  • Il peuvent se montrer très violents, en faisant un mélange entre la vulgarité et la violence physique.

Les raisons pour lesquelles vos enfants se montrent violents sont diverses et variées et elles sont propres à chacun d’entre eux.

Ils peuvent se montrer violents à cause de :

  • Désaccord entre les deux: si l’un des deux ne veut pas prêter un jeu, ne veut  pas mettre le programme que l’autre souhaite…
  • Un épisode de chantage pour des raisons connues ou inconnues…

Comme nous venons de voir, les tensions entre vos enfants peuvent avoir de multiples sources et peuvent être exprimées de différentes manières.

J’espère tout de même que vos enfants n’en sont pas encore venus aux mains.

Retour en haut

 

Comment en parler avec vos enfants ?

C’est une étape assez compliquée. En effet, chaque enfant étant différent, vous n’arriverez pas à leur parler de la même manière que s’il s’agissait des enfants du voisin.

Cependant, voici quelques méthodes pour discuter avec eux :

  • Allez les rejoindre dans leur chambre, alors qu’ils sont calmement en train de se poser ou de lire un livre. Vous pourrez donc profiter de ce moment calme pour discuter avec eux, en toute tranquillité.
  • Attendez leur retour de l’école et discutez avec eux sur le canapé, avant ou après le petit goûter.
  • Allez faire une promenade tous ensemble et profitez-en pour aborder plus facilement le sujet.
  • Faites une sortie qui pourrait lui faire plaisir, spécialement pour passer du temps avec eux (un bowling, un restaurant, aller boire un chocolat chaud, manger des viennoiseries ou encore un glace. Toute idée est bonne à prendre.

Comme vous devez le savoir, puisque vous le vivez au quotidien, il n’est vraiment pas simple de discuter avec ses enfants, surtout lorsqu’ils n’en n’ont pas spécialement envie, besoin ou encore s’ils sont en pleine crise d’adolescence, à renier toute personne étrangère à son cercle d’amis, dont vous.

Retour en haut

 

Comment leur faire comprendre de l’ampleur de la situation ?

Pendant cette importante discussion, vous avez donc pour objectif de leur faire comprendre l’ampleur de la situation.

En effet, vous ne pouvez pas juste leur parler en perdant cette idée première.

Vous devez, en effet, absolument leur faire comprendre l’ampleur de la situation.

Voici plusieurs techniques pour leur faire comprendre l’ampleur de la situation :

  • Leur expliquer qu’avoir de mauvaises relations avec ses frères et soeurs peut avoir des répercussions sur le long terme et entacher leurs relations dans le futur.
  • Leur expliquer qu’ils vous font tout simplement honte lorsque vous êtes dans des lieux publics et que vous n’osez plus sortir avec eux, mais préférez rester seule.
  • Leur expliquer que ce n’est pas un exemple à montrer aux plus jeunes, surtout à leur petit frère ou petite soeur.
  • Leur expliquer que vous ne comprenez pas où cela les mène, surtout quand vous les voyez adopter ce même comportement dans leur établissement scolaire (par l’intermédiaire de mots vous étant adressés sur le carnet de correspondance, ou directement par les professeurs).

En fonction de l’âge de votre enfant, il ne sera pas aisé de lui faire comprendre l’ampleur de la situation dans laquelle il pourrait se mettre.

Comme je le prédisais ultérieurement, ce comportement peut le suivre, scolairement parlant et donc d’une certaine façon l’amener à un handicap considérable.

De manière générale, c’est un comportement inadmissible qui lui posera des problèmes, souvent quotidiennement.

Retour en haut

 

Et s’il n’arrive pas à comprendre ?

Il est fortement probable, malheureusement, que votre enfant ait du mal à comprendre et donc à changer de comportement.

En effet, après avoir vécu avec ce comportement pendant de nombreuses années, il n’est pas aisé de changer.

Comment leur faire définitivement comprendre qu’ils doivent changer de comportement ?

  • Vous pouvez en parler avec des amis qui sont également passés par cette étape assez particulière. Vous pouvez, pourquoi pas, l’ inviter à converser avec votre enfant et le conseiller à ce sujet. De ce fait, il aura le témoignage d’une personne se trouvant auparavant à sa place et comment il a fait pour s’en sortir.
  • Vous pouvez bien évidemment persévérer et croire aussi dur comme fer en vos talents de persuasion et continuer d’en discuter avec votre enfant. Comme on dit, vous arriverez peut-être à la convaincre grâce à votre acharnement et à vos arguments sans cesse renouvelés.
  • Si, cependant, vous n’arrivez à mettre aucune de ces idées en place, vous pouvez aller consulter un spécialiste. Avant toute chose, je tiens tout de même à préciser que vous n’avez pas de honte à avoir à la simple idée d’aller voir un psychologue ou autre spécialiste. En effet, ils sont ici pour vous aider, vous et votre enfant, à sortir de ce cercle vicieux. De ce fait, en consultant un spécialiste, vous avez le courage d’avouer votre potentielle incapacité à répondre à un « besoin » de votre enfant, et, justement, un spécialiste pourra vous aider, puisqu’il est justement là pour ça. En optant pour cette option, vous choisissez la solution de facilité, et, croyez-moi, vous avez bien raison, c’est  le chemin le plus sûr.

Retour en haut

 

Ce qu’il faut retenir

L’éducation que vous apportez à votre enfant est rarement la raison pour laquelle votre enfant peut se montrer turbulent, ou, en contraire, pas du tout.

Vous n’êtes donc pas vraiment responsable du comportement adopté par votre enfant. En effet, il peut se montrer très obéissant pendant des années, avant de se réveiller et se montrer turbulent.

Dans pareille situation, votre manière de l’élever n’aura pas spécialement changée.

Retour en haut


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.