Ma fille ne veut pas passer la conduite accompagnée
5 (100%) 1 vote

Dans cet article, j’aborderai la notion du refus de passer la conduite accompagnée de votre fille

 

Recettes pour mieux vivre en famille

Pour une Education Sympathique, Bienveillante et Soutenante

 

L’apprentissage anticipé de la conduite appelée encore conduite accompagnée se présente comme étant une formule permettant à de nombreux candidats d’obtenir rapidement leur permis de conduire.

Malheureusement, beaucoup de candidats méconnaissent encore ses règles pourtant plus avantageuses que la formule classique.

C’est pourquoi dans mon article, je VOUS permettrai de tout savoir sur le passage de la conduite accompagnée pour que VOUS puissiez mieux l’expliquer et la proposer à votre tour à votre fille.

Je VOUS aiderai par la suite à connaitre quelle formule de conduite accompagnée choisir pour votre fille  et  je VOUS dirai pourquoi choisir la conduite accompagnée pour votre fille.

Je VOUS indiquerai pour finir que faire pour que votre fille accepte l’idée de passer sa conduite accompagnée au cas où elle refuse de la passer.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

 

Tout savoir sur le passage de la conduite accompagnée

En France, les jeunes filles comme les jeunes garçons peuvent apprendre à conduire de manière anticipée en conduite accompagnée dès l’âge de 15 ans.

Les parents trouvent donc en cette possibilité une belle occasion pour faire apprendre la conduite automobile à leurs enfants.

Mais quand arrive le moment de passer à l’acte, la plupart des jeunes candidats à la conduite accompagnée se rétracte d’où l’inquiètude des parents.

Ce qui fait que les questions du type « je ne comprends pas pourquoi ma fille ne veut pas passer la conduite accompagnée » ou « je ne comprends pas ton attitude » n’en finissent pas. Pourtant dans ce genre de situation où l’on tourne en rond car notre ado nous donne l’impression de ne pas savoir ce qu’il veut et de toujours changer d’avis, il suffit de peu pour désamorcer la bombe et passer le cap avec votre ado sans prise de tête.

La conduite accompagnée de façon générale est une étape de la formation en conduite automobile comportant 3 étapes à savoir : La formation initiale, la conduite accompagnée et la présentation au permis de conduire.

  • La formation initiale

Au cours de la formation initiale, votre fille devra signer un contrat de formation dans une auto école et cela après avoir effectué une évaluation préalable. Cette formation ne peut être inferieure à 20 heures. Au terme de cette formation, votre fille devra passer l’épreuve théorique générale de l’examen communément appelée le code du permis de conduire et recevra son attestation de fin de formation initiale.

  • La conduite accompagnée

La conduite accompagnée vise à permettre au jeune apprenti chauffeur d’acquérir une expérience, des savoir-faire ainsi que des connaissances nécessaires à la conduite d’un véhicule rentrant dans la catégorie B. Cet accompagnement à la conduite automobile se déroule généralement sous la surveillance d’un proche parent tel un père ou une mère et a lieu avant de passer le permis.

  • Le passage du permis de conduire

Le passage du permis de conduire est le même que dans la filière classique. Seulement après la réussite à l’examen, la période probatoire du permis est réduite de 3 ans à 2 ans. La surprime conducteur novice à verser à l’assureur est également réduite.

retour en haut

 

Quelle formule de conduite accompagnée choisir pour votre jeune fille ?

Il existe 3 formules de conduite accompagnée parmi lesquelles VOUS pouvez choisir une pour votre fille selon son âge. Mais en tant que parent accompagnateur, vous-même VOUS devez être titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans. Dans le cas contraire, VOUS êtes disqualifié pour jouer ce rôle devant la loi. Quelles sont ces trois formules ?

Ces trois formules sont les suivantes :

  • Apprentissage anticipé à partir de 15 ans

Si votre fille a au moins 15 ans, elle peut commencer à conduire de manière anticipée après avoir suivi la formation initiale dans une auto école. Dans ce cas, elle doit rouler au moins 3000 km dans une période comprise entre 1 et 3 ans. En outre elle doit se présenter à 3 rendez vous pédagogiques.

  • La conduite encadrée de 16 à 18 ans

Cette formule concerne les jeunes filles et jeunes garçons de 16 à 18 ans qui sont prédestinés aux métiers de la route. Dans ce cas votre fille doit avoir réussi l’examen du permis de conduire de la catégorie B. Dans le cadre de sa formation professionnelle, elle peut commencer à conduire en choisissant un accompagnateur en attendant la délivrance de son permis de conduire à 18 ans.

La dernière formule est :

  • La conduite supervisée à partir de 18 ans

Cette formule permet à votre fille de prendre le volant en conduite accompagnée soit directement à l’issue de la formation initiale c’est-à-dire après l’obtention de son code de la route, soit après un échec à l’épreuves pratique de l’examen du permis de conduire sous réserve du respect des règles de conduite particulière.

retour en haut

 

Pourquoi choisir la conduite accompagnée pour votre fille ?

La conduite accompagnée présente de très nombreux avantages dont pourrait profiter votre fille. Parmi ces avantages, les plus intéressants peuvent se résumer en ceci :

  • La conduite accompagnée peut permettre à votre fille de réduire le coût de votre formation de l’ordre de 74% pour l’apprentissage anticipé contre 55% pour la filière classique.
  • La conduite accompagnée peut augmenter les chances de réussite à l’examen de votre fille.
  • La conduite accompagnée peut diminuer les risques d’accident de votre fille car selon une étude effectuée auprès des adeptes de la conduite accompagnée, les jeunes conducteurs issus de la conduite accompagnée ont moins d’accident que ceux issus de la filière classique.
  • La conduite accompagnée peut réduire le prix de l’assurance automobile de votre fille car de nombreuses compagnies d’assurance proposent des premiers contrats jeunes à des tarifs avantageux.
  • La conduite accompagnée peut permettre à votre fille de réduire la période probatoire de son permis. Uniquement dans le cas de l’apprentissage anticipé de la conduite, la période probatoire du permis est de 2 ans au lieu de 3 ans dans la filière classique et bien d’autres avantages encore.

Etant donné que la conduite accompagnée présente des avantages indéniables, VOUS avez raison de la proposer à votre fille.

Toutefois, votre fille a le droit de la refuser car après tout, la conduite accompagnée n’est pas un passage obligé dans l’obtention de son permis de conduire. Elle peut bien passer par la filière classique pour le passer et l’obtenir.

retour en haut

 

Que faire pour que votre fille accepte l’idée de passer sa conduite accompagnée ?

Conduite accompagnéePour que votre fille accepte l’idée de passer sa conduite accompagnée, il est de votre devoir de lui faire comprendre qu’il y va de son intérêt. Dans la mesure du possible, VOUS pouvez lui parler de ce qu’elle gagne comme avantages à passer sa conduite accompagnée.

 

Mais ce n’est pas une raison de plus pour faire monter le mercure entre vous. Accepter de passer sa conduite accompagnée est une possibilité parmi tant d’autres de prendre le volant dès ses 15 ans. C’est vrai que beaucoup de jeunes filles et jeunes garçons de son âge sont passés par là. Pour VOUS, votre ado devra en profiter pendant qu’il est encore temps. Mais si elle ne se sent pas prête ou si elle n’en a pas envie, ne la brusquez pas.

Si votre fille ne veut vraiment rien entendre, n’hésitez pas à faire appel à une tierce personne ou à un membre de la famille telle une tante, un oncle, les grands parents en qui elle a de l’estime pour l’aider à mieux comprendre le sens des opportunités qui s’offrent à elle.

De votre coté en tant que parent, transmettez vos invitations à la conduite accompagnée à votre fille calmement et éviter les jugements à l’emporte pièce qui n’en finissent pas. VOUS savez que la plupart des ados ne comprennent pas toujours le bien fondé des décisions que les parents prennent à leur endroit.

Des tensions et autres conflits ne tardent pas à naitre pour des futilités. Par la suite c’est VOUS qui souffrez le plus dans tout ça alors que votre ado s’en moque éperdument.

C’est pourquoi, vous devez faire preuve de patience. Le temps viendra ou elle se rétractera et vous donnera raison.

retour en haut

 


 

[content-egg module=Amazon template=grid]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here