Dans cet article, j’aborderai les relations parents-enfants

 

De nombreuses familles connaissent des problèmes à cause du comportement de leur enfant. Ce dernier peut se montrer désagréable, capricieux voire même insupportable. Ma fille fait des crises. Comment devez-VOUS réagir face à une telle situation? Dans un premier temps, assurez-VOUS qu’il s’agit bien de crises. Si c’est bien le cas, je VOUS propose d’en discuter avec votre fille, pour savoir ce qu’il en est; si elle s’en rend compte ou pas.

Votre discussion peut avoir porté ses fruits ou non. Si ce n’est pas le cas, je VOUS conseille de consulter un psychologue, afin que votre fille soit entre les mains d’un spécialiste. Je terminerai mes propos pas ce qu’il faut retenir.

Comment être sûr qu’il s’agisse bien de crises?

Ces derniers temps, votre fille se montre très désagréable. Vous en avez discuté avec vos amies et ne savez pas comment qualifier le comportement de votre enfant. Certaines d’entre elles ont cru déceler des crises, alors que d’autres, parlent tout simplement d’une grande exigence. Comment être sûr qu’il s’agit bien de crises?

Je vous propose de lire les questions qui vont suivre. Si vous y répondez de manière positive, alors votre fille est dans une mauvaise passe, et il s’agit bien de crises.

  • Lorsque votre enfant souhaite obtenir quelque chose, elle tape des pieds ? Vous refusez de lui acheter un jouet, de faire des pâtes à midi ou d’inviter une de ses camarade et elle se met à taper des pieds?
  • Si vous lui refusez quelque chose, elle crie ou pire encore, elle hurle ?
  • Toujours en cas de refus, ou si elle souhaite absolument avoir ce qu’elle veut, il y a des crises de larmes?
  • Votre enfant se met à vous taper, griffer ou le fait à ceux qui n’iraient pas dans son sens?

Voici les principaux symptômes que VOUS pourrez retrouver chez votre fille si elle fait des crises. En répondant à une de ses questions par la positive, ne cherchez pas plus loin, elle est dans une mauvaise passe. Cependant, il faut y remédier assez rapidement si VOUS ne souhaitez pas que ce comportement devienne normal et habituel pour elle.

Retour en haut

 

Essayez d’en discuter avec votre fille

Le comportement de cette dernière ne va pas en s’améliorant? Comment lui faire comprendre qu’elle va trop loin?

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Je VOUS conseille d’aborder le sujet avec la principale concernée. En fonction de son âge, elle ne saura peut être pas trouver de réponse à vos questions, ou au contraire, peut être qu’elle essaie déjà d’y travailler.

Je vous propose quelques pistes pour aborder le sujet avec votre enfant:

  • Votre enfant à entre 0 et 5 ans. Je vous rassure, rien n’est perdu. Votre fille est en maternelle et elle vous teste. A cet âge là, votre enfant essaie de vous pousser à bout. De savoir jusqu’où vous serez capable d’aller si elle vous y pousse. Elle a vu que sa copine a la dernière poupée à la mode, et elle veut la même. C’est donc en faisant une crise qu’elle pense l’avoir. Certaines de ses copines colériques arrivent à avoir ce qu’elles veulent de cette manière, alors pourquoi pas elle? Pour essayer d’en parler avec elle, je vous propose de faire quelques activités « entre filles ». Votre fille sera heureuse et se livrera certainement plus facilement à vous. Expliquez lui que vous n’aimez pas ce comportement et les raisons pour lesquelles vous ne lui achetez pas cette fameuse poupée. Certains enfants de cet âge ont un tel comportement dans le but d’attirer votre attention. Si c’est le cas du vôtre, essayez de passer plus de temps avec elle.
  • Votre enfant à entre 6 et 10 ans. Il n’est pas trop tard. Votre fille est maintenant à l’école primaire et le problème devient un petit plus « grave ». Son comportement doit s’aggraver, petit à petit, depuis plusieurs années. Si c’est le cas et que la méthode précédente ne porte pas ses fruits, sévissez. N’hésitez pas à mettre en place un système de punition. Parlez-en à son institutrice, et essayez de trouver conjointement une solution. Si la méthode précédente fonctionne, faîtes comme je vous le propose dans le paragraphe ci-dessus. Demandez-lui pourquoi elle fait ça, et consacrez-lui plus de temps.
  • Votre enfant à entre 11 et 15 ans. Elle est maintenant au collège et le problème prend encore un peu plus d’ampleur. A cet âge, vous ne verrez plus votre enfant taper du pieds, mais les crises pour obtenir ce qu’elle souhaite ne s’évaporeront pas. Dans ce cas là, je ne vois pas d’autres solutions que de punir votre enfant. Punir votre enfant, ne veut pas dire que vous ne l’aimez pas. Au contraire, c’est pour lui prouver que vous tenez à elle, en l’aidant à s’en sortir.
  • Votre enfant à enter 16 ans et 18 ans. Votre fille est maintenant au lycée. Les crises qu’elle peut faire prennent plus d’ampleur et c’est assez compliqué à gérer. Dans un premier temps, je vous conseille, à nouveau, de punir. Si cette technique ne fonctionne pas, cessez, entre autre, de lui donner de l’argent de poche. A cet âge, l’enfant veut sortir, aller voir ses amis, et sans argent, c’est assez compliqué… Essayez de la convaincre de trouver un emploi saisonnier pour qu’elle mûrisse et comprenne ses erreurs. Si votre enfant ne prend pas en compte l’ampleur de la situation, faîtes lui clairement comprendre qu’une fois la majorité atteinte, elle ne sera plus la bienvenue chez vous si son comportement ne change pas. Vous aurez tout essayé pour l’aider.

Si malgré toute la bonne volonté que VOUS mettez en oeuvre pour l’aider ne fonctionne pas, je vous conseille de faire appel à un spécialiste.

Retour en haut

 

Prendre contact avec un spécialiste

Après avoir tout essayé pour aider votre enfant, si vous n’y parvenez pas, il ne faut pas VOUS en vouloir. Il n’y a pas de honte à contacter un spécialiste, au contraire. VOUS admettrez que votre fille a besoin de l’expérience d’un spécialiste auquel elle pourra se confier et qui vous proposera un programme adapté pour son cas. L’expert lui fera faire des exercices qui l’aideront obligatoirement. VOUS serez alors plus tranquille à la maison. La grande majorité des personnes qui prennent l’initiative de se faire aider s’en sortent plus fort et ne regrettent pas une seule seconde leur choix.

Il est assez aisé de trouver un psychologue dans les grandes villes. VOUS trouverez de nombreux cabinets aux quatre coins des grandes villes. De plus, il existe des psychologues spécialisés pour les enfants. Les tarifs seront peut être légèrement plus élevés qu’un psychologue ouvert à tous, mais les résultats seront plus efficaces et beaucoup plus rapide. VOUS rencontrerez également de nombreux parents qui seront dans la même situation que VOUS et pourrez en discuter sans avoir peur d’être jugé.

Retour en haut

Ce qu’il faut retenir

Elever un enfant n’est pas une chose facile et nous ne sommes pas responsable de son comportement. En revanche, si ce dernier n’est pas correct, en tant que parents, notre devoir est de l’aider à s’en sortir. Peu importe son âge, nous pouvons essayer de l’aider. La méthode ne sera bien évidemment pas la même s’il à 4 ans ou 17 ans. Cependant, l’expérience que VOUS avez acquise au cours de votre vie peut être une force de caractère concernant l’éducation que VOUS souhaitez lui donner.

Je tiens à VOUS rappeler, que si VOUS contactez un spécialiste, ce n’est pas un signe de faiblesse. Au contraire, VOUS avez la force d’esprit de reconnaitre que VOUS n’arrivez plus à gérer les crises de votre enfant. C’est une grande qualité morale. A l’issue de ses épreuves, les nombreuses années qui VOUS attendent avec votre enfant seront d’autant plus belles.

Retour en haut

Recettes pour mieux vivre en familleEveille la joie des enfants et des parents

 

A lire :

Un livre essentiel pour aider nos enfants à cultiver cette force irremplaçable. L’optimisme, une source d’estime et de dépassement de soi. C’est une qualité fantastique qui les aidera à traverser leur enfance et leur adolescence avec sérénité. Ce livre est pédagogique et plein de bon sens à lire par tous les parents, les professeurs et les éducateurs.

 


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.