Dans cet article, j’aborderai la notion de prise d’indépendance de votre fille 

Pour prendre leur indépendance vis-à-vis de leurs parents, certains adolescents attendent de finir leurs études, d’avoir un emploi et de recevoir les bénédictions de leurs deux parents avant de partir.

D’autres par contre, sur un coup de tête, décident un matin de bonheur de plier bagages. Ma fille veut quitter la maison, elle fais partie de cette dernière catégorie d’ados, sans raison apparente, vous dit qu’elle veut quitter la maison.

Si vous n’avez pas bien saisi, je reformule ce qu’elle veut vous faire comprendre : VOTRE FILLE NE VEUT PLUS VIVRE SOUS VOTRE TOIT. Et depuis, vous ne faites que multiplier les discutions avec elle pour lui faire entendre raison comme si le ciel vous tombait dessus. Mais apparemment rien n’y fait.

La première question qu’il faut traiter dans tout cela, c’est de voir si ce n’est pas un conflit familial qui est à l’origine du départ de votre fille de la cour familiale.

Mais  selon mes investigations, je pense que le désir de partir de votre fille découle d’un plan longuement murit qu’elle décide enfin de mettre en exécution.

Cependant, sachez que dans tous les cas plus votre fille s’approche de sa majorité, plus il vous sera difficile de la garder pour longtemps.

Mais le plus important pour vous en tant que parent, c’est comment faire revenir votre fille à la maison.

Ce que vous devez retenir dans tout cela, c’est que malgré tout si votre fille ne revient pas sur sa décision, vous n’avez pas à vous en faire, Recette pour mieux vivre en famille est là pour vous aider.

 

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

La première question qu’il faut traiter

Il est à voir si ce n’est pas un conflit familial qui est à l’origine du départ de votre fille de la cour familiale.

En effet, à l’adolescence, beaucoup de jeunes ne tardent pas à manifester de façon plus ou moins brutale leur désir de rompre avec l’autorité parentale.

Ce désir de rompre finit par se transformer carrément en une volonté de partir, de quitter la maison qui de ce fait devient invivable selon les ados.

La première question qu’il faut traiter est donc :

  • Les conflits familiaux.

Mais pas de panique car très souvent il s’agit de pression affective découlant d’un mal être. En tant que parent, vous n’avez pas à trop vous fier à cette menace surtout venant d’un ado déjà mal dans sa peau si cette pression affective est liée à vos conflits de tous les jours, je vous conseille donc de :

  • Savoir résister à une telle menace. En fait votre fille vous accuse d’être à l’origine de son manque de liberté de sortie qu’elle n’ose pas vous affirmer ouvertement.

retour en haut

 

Le désir de partir de votre fille découle d’un plan

A ce niveau le problème devient plus grave et plus compliqué mais pas impossible à traiter. Votre fille peut bien mettre en place le plan de quitter la maison.

Si elle a fugué ou découché plus d’une fois ou même a tenté de le faire sans votre accord, je vous suggère de :

  • Voir assez rapidement les raisons de ces tentations.
  • Evaluer la profondeur des conflits à l’origine. Il se peut que les relations entre vous et votre fille soient encore assez solides pour vous permettre de faire pression de votre coté sur elle. En général, quand une ado présente de tels comportements notamment lorsqu’elle fugue, découche ou suscite des plans de départ comme c’est le cas, ce n’est pas de manière fortuite. Il se peut qu’il existe réellement un problème au sein de votre famille. Je vois aussi qu’il peut avoir l’existence dans sa vie d’un copain. C’est pourquoi je vous suggère de :
  • Voir dans quelle ambiance familiale vous évoluez. Si vous et le père, vous êtes en instance de divorce ou même si vous êtes séparés, cela peut bien pousser votre fille à partir. Si les conflits entre vous et votre conjoint ne finissent pas, votre fille peut en avoir marre et demander à s’enfuir.

retour en haut

 

Plus votre fille s’approche de sa majorité, plus il vous sera difficile de la garder pour longtemps     

Je ne sais pas quel âge votre fille a, mais j’attire votre attention sur le fait que plus elle s’approchera de sa majorité, plus il vous sera difficile de la retenir longtemps.

En tant que parent, c’est une vérité que vous ne devez pas ignorer de toutes les façons. La seule menace que vous pouvez brandir face à votre fille, c’est celle de :

  • Ne pas financer son départ. C’est un argument de taille pour retarder son départ. Si votre fille veut quitter la maison et prendre son indépendance vis-à-vis de vous, il faudra qu’elle arrive à s’assumer. Rien ne vous oblige à financer son départ. Si vous le faites, vous le savez bien mieux que quiconque, c’est lui donner votre caution, ce que vous ne voulez pas. Elle devra vivre de ses propres moyens ce qui revient à dire qu’elle doit mettre un terme à ses études qu’elle pourra reprendre si elle le veut bien pour chercher du travail.

retour en haut

 

Le plus important dans tout cela

Pour les parents que vous êtes, le plus important dans tout cela, c’est comment faire entendre raison à votre ado.

Vous avez de la peine à voir votre fille quitter la maison, elle qui, il n’y a pas si longtemps encore paraissait si petite et si frêle.

Vous n’allez jamais cessez de vous demander quelle mouche l’a bien piquée pour que votre petite fille se comporte de cette façon.

C’est douloureux à tel point que vous vous sentez rejeté et abandonné.

Cependant, sachez que vous n’êtes pas seul dans ce cas. Beaucoup d’enfants quittent leurs parents à longueur de journée. Lorsque ces bambins rencontrent une certaine opposition de leurs parents, ceux-ci  pour leur faire du mal, n’hésitent pas à leur lancer des paroles difficiles à entendre.

Aussi je demande toujours à tous ces parents dans de telles situations qui viennent me consulter de :

  • Eviter de réagir brutalement aux vilains sentiments qui les assaillent.
  • Privilégier le dialogue pour sauver ce qui peut l’être.

Votre fille se croit déjà grande et pense pouvoir s’assumer. Mais rien n’est encore sûr à ce stade des choses. Aujourd’hui, elle veut vous quitter, demain elle se montrera assez dépendante vis-à-vis de vous.

Il vous appartient donc de :

  • Rester ferme et vigilant à la fois pour éviter de répondre à ses menaces, je vous préviens, elle vous les brandira chaque fois qu’elle en aura l’occasion. Si elle veut son indépendance, c’est ok. Mais là faites lui comprendre qu’avoir son indépendance ne veut pas dire être à charge de quelqu’un.

retour en haut

 

Ce que vous devez retenir

Je ne finirai pas mes propos sans vous dire ceci : Votre fille quoi qu’il arrive partira de chez vous tôt ou tard.

Si elle anticipe ce départ pour lequel vous n’êtes pas d’accord dans tous les cas, vous devez discuter avec elle et lui faire comprendre qu’une fille ne quitte pas la maison sur un coup de tête.

Partir implique des responsabilités plus complexes qu’elle devra assumer. Si malgré tout, elle maintient sa décision, en tant que parent, voyez si aucun mal n’est derrière cela.

Pour vous aider à réfléchir à cette situation et à faire entendre raison à votre fille, vous pouvez vous faire aider par une tierce personne pour qui votre fille a de l’estime.

A défaut, vous pourriez prendre attache avec Recettes pour mieux vivre en famille pour vous accompagner.

Avez-vous une expérience sur la question à nous faire vivre ? Nous vous écoutons avec attention.

retour en haut


 

3 Commentaires

  1. Bonjour
    Je suis papa d’une fille de 13 ans ,séparé de sa maman depuis sa naissance. Elle a vécu avec moi jusqu’a sa rentrée en 6eme puis à voulu vivre avec sa maman ça a duré 2ans il y a eu gros conflit et elle est revenu chez moi . Depuis nous avons de gros conflits elle m’insulte . Elle est parti chez une copine qui a 18 ans je nai plus aucun contrôle,e sur elle et me sens démuni que puis je faire? Quel recours? Dois je faire intervenir la gendarmerie pour la récupérer ? Surtout qu’elle est entrain de se déscolariser petit à petit ?

  2. Ma fille a 16ans, elle veut « prendre de la distance » avec nous soit disant pour se reconstruire …. mais elle a un copain, qui est violent en parole et qui m’as menacée et insultée. elle veux clairement aller vivre chez lui, et ses parents.
    Elle a toujours eut une scolarité exemplaire, mais depuis qu’elle est avec lui cela se dégrade, elle vient même d’écoper de deux semaines de renvois de l’internat. (ou elle a beaucoup de liberté)
    si je ne la sentais pas en danger j’analyserais peut être mieux la situation, mais là j’ai du mal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.