Dans mon article, j’aborderai la notion liée à vos enfants qui refusent d’aller chez leurs grands-parents

Entre les grands-parents et leurs petits-enfants parfois ce n’est pas le grand amour. Lorsque le torchon brûle. Mes enfants refusent d’aller chez leur grand-parent, quelles peuvent être les raisons et à qui faut-il recourir pour un règlement à l’amiable ? Inutile de chercher bien loin. VOUS trouverez dans mon article toutes les questions que VOUS vous posez.

VOUS y apprendrez par exemple les raisons pour lesquelles vos enfants peuvent-ils refuser d’aller chez leurs grands parents et ce que vous pouvez faire pour calmer les ardeurs que ce soit du coté de vos parents que de celui des ados. De plus mon texte vous aide à comprendre ce que vous ne devez pas faire pour éviter de jeter de l’huile sur le feu dans ce genre de situation.

Aux multiples questionnements comme : Les grands parents ont-ils des droits envers leurs petits fils et réciproquement ou comment amener vos enfants à changer de comportement vis-à-vis de leurs grands parents. Là encore avec les informations que je développe dans mon texte, vous n’éprouverez aucune  difficulté à obtenir les réponses que VOUS attendiez.

 

Les raisons pour lesquelles vos enfants peuvent-ils refuser d’aller chez leurs grands parents

Pour quelles raisons vos enfants opposent-ils ce refus ? Est-ce un caprice pour eux pour éviter d’aller les voir le moment venu et profiter pour faire autre chose ? Y a-t-il eu des problèmes les fois précédentes non réglés qui perturbent encore vos enfants ? Est-ce parce que vos enfants n’éprouvent pas l’envie ou le besoin d’aller chez eux ? Vos enfants ont-ils de quoi s’occuper ou s’ennuient-ils chez leurs grands parents ou vos enfants n’apprécient pas leurs grands-parents ou est-ce la réponse à une peur qui ne dit pas son nom tout simplement ? C’est le cas de le dire parce qu’il existe des petits enfants qui ont une peur inouïe de leurs grands-parents.

Ce qu’on peut dire sans se tromper, c’est que les relations entre vos enfants et leurs grands parents ne sont pas satisfaisantes. Si tel est le cas, il ne faut pas hésiter un seul instant à chercher à savoir ce qui a bien pu se passer entre eux pour qu’on en arrive là.

La seule alternative qui VOUS reste, c’est de demander à vos enfants ou à leurs grands parents de mettre des mots sur leurs relations antérieures pour VOUS permettre de savoir ce qu’il y a lieu de faire. Il faut donc ouvrir le dialogue entre les grands parents, vous et vos enfants encore faut-il que vos enfants acceptent d’aller à la confrontation.

Mais quelles que soient les raisons évoquées, ayez en tête que l’essentiel pour vous, c’est la reprise des relations entre vos parents et vos enfants là où ils les avaient laissées pour le plus grand bonheur de tous.

retour en haut

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

 

Ce que vous pouvez faire pour calmer les ardeurs

Pour amener vos enfants à changer de comportement, VOUS pouvez demander à vos parents de les ignorer pendant quelques temps. Si vos enfants constatent qu’à cause de leur comportement, leurs grands parents ne s’intéressent plus à eux, ils pourront mettre de l’eau dans leur vin.

VOUS de votre côté, continuez à aimer vos parents et à aller chez eux. Le fait que vos enfants refusent d’aller chez leurs grands ne devrait pas vous servir de prétexte pour ne pas, vous aussi, partir chez eux. Cette situation ne devrait affecter en rien l’amour que vous avez pour vos parents. De toutes les façons cela n’a rien à voir avec l’affection que vos enfants ont pour leurs grands parents. Ce n’est pas parce qu’ils refusent d’aller chez eux qu’ils ne les aiment pas.

VOUS devez expliquer à vos parents d’être patients, que vos enfants ne fonctionnent pas comme ils l’auraient souhaité mais que ça ne saurait tarder. Vos parents doivent savoir qu’ils sont des adultes. Par conséquent, ils n’ont aucun intérêt à prendre au sérieux le comportement de leurs petits enfants considérés comme des ados qui sont eux même mal dans leur peau.

Dans la mesure du possible, VOUS devez éviter de faire croire à vos enfants qu’ils VOUS déçoivent ou que VOUS les aimer moins à cause de leur comportement vis-à-vis de vos parents. Expliquez à vos parents que ce n’est pas vous qui interdisez à vos enfants de venir chez eux bien au contraire.

retour en haut

 

Ce que vous ne devez pas faire pour éviter de jeter de l’huile sur le feu

VOUS ne devez pas obliger vos enfants à fréquenter ou à aller chez leurs grands parents si cela ne vient pas d’eux mêmes. La situation peut se normaliser d’elle-même avec le temps.

VOUS devez éviter de gronder, punir ou tenir des propos outrageants à l’égard de vos enfants. Si malgré votre bonne volonté, rien n’y fait, ce n’est pas la peine de jeter de l’huile sur le feu en voulant coûte que coûte amener vos enfants à entendre raison.

VOUS ne devez pas vous tenir pour responsable encore moins de VOUS culpabiliser pour le comportement de vos enfants envers leurs grands parents.

retour en haut

 

Les grands parents ont-ils des droits envers leurs petits fils et réciproquement ?

Devant les textes de la loi, les grands parents ont parfaitement la possibilité de demander un droit de visite envers leurs petits enfants sauf si cela s’avère contraire à leur intérêt. De la même manière, les petits enfants ont le droit d’entretenir des relations personnelles avec leurs grands parents.

Mais avant d’en arriver là, il serait souhaitable que VOUS, les enfants et les grands parents VOUS dialoguiez. A y voir de près, il s’agit d’une volonté manifeste pour vos enfants de ne pas vouloir aller chez leurs grands parents.

Ce qu’ils ne savent pas ou du moins ce qu’ils oublient, c’est que la loi peut les y contraindre. Mais si les enfants en sont arrivés là, c’est qu’ils ont leurs raisons à eux que personne ne connait. Ce qui est compréhensible en soi.

Cependant la nécessité pour vous dans tout ça, c’est de chercher à régler le problème à l’amiable pour éviter d’arriver devant les tribunaux ce qui pourrait entraîner des frais pour rien.

retour en haut

 

Comment amener vos enfants à changer de comportement vis-à-vis de leurs grands parents ?

En tant que parent, il VOUS appartient d’expliquer à vos enfants pourquoi il est si important pour eux, mais aussi pour vous, qu’ils aillent chez leurs grands parents. Si aucun conflit ne les empêche de s’y rendre, ils n’ont aucun intérêt à bouder les relations grands parents/ petits enfants.

En revanche donnez des consignes claires et précises à vos parents quant à leurs comportements vis-à-vis de leurs petits enfants. Demandez-leur de ne pas s’immiscer dans l’éducation de leurs petits enfants. S’ils le faisaient cela pourrait être mal interprété et être source de conflit entre eux et les ados pour rien. Lors des éventuelles visites de leurs petits fils chez eux, demandez leur d’éviter d’aborder les sujets qui ne retiennent pas l’attention de leurs petits enfants ou qui les fâchent.

Il peut arriver que VOUS n’arriviez pas à régler seul le problème. Comme VOUS le savez, tout comme il n’y pas de situation type, il n’y a pas de solution miracle non plus. Il est donc toujours préférable de se faire aider par des professionnels comme un psychologue pour maintenir le lien si fragile soit-il entre vos parents et enfants. En d’autres termes, VOUS pouvez demander l’intervention d’une tierce personne pour jouer au médiateur familial et faciliter le dialogue.

Et VOUS, comment êtes VOUS parvenus à amener vos enfants à aller rendre visite à leurs grands parents quand bien même que ceux-ci ne voulaient pas ?  Racontez-nous comment VOUS avez fait ?

retour en haut

 

Recettes pour mieux vivre en familleEt la vie a meilleur goût

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.