Dans cet article j’aborderai la notion de la mort chez l’adolescent

 

Il arrive d’être en tant que parent démunis face aux interrogations de nos enfants, mon ado me parle de mort par exemple est un de ses sujets délicats. Il faut déjà déterminer quelle perception votre ado a de la mort?, afin d’être en mesure d’aider votre ado à comprendre la mort, approfondir la conversation avec lui et trouver les mots justes pour parler de la mort à votre adolescent.

Pour autant une question persiste : comment vous devez vous comporter avec votre ado s’il vous parle de la mort ? Et il ne faut pas oublier que votre perception de la mort est différente de celle de votre ado. Il sera temps ensuite de se demander si il faut envoyer votre ado consulter un pseudo-psychologue, et d’évaluer l’inquiétude de savoir qu’il peut mourrir et déterminer si son l’ado est capable de comprendre ce que c’est que mourir.

 

Recettes pour mieux vivre en famille

     Une éducation bienveillante et soutenante

 

Mon ado me parle de la mort

Mon ado me parle de la mort. Que lui répondre ?

retour en haut

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

 

Quelle perception votre ado a de la mort ?

Pour un adolescent qui est dans une période trouble de son existence, la perte d’un être cher tel que son père, sa mère, un de ses grands parents peut être considérée comme un événement perturbant. N’ayant aucune expérience ou aucune idée précise de la mort, votre ado aura du mal à comprendre ce que c’est que la mort et ce qui peut se passer exactement après la mort. Ainsi, il se posera des questions auxquelles lui-même ne pourra fournir aucune réponse. La seule personne qui lui reste auprès de qui il espère trouver le réconfort, c’est vous ses parents. Si votre ado ne cesse pas de vous parler de la mort, c’est qu’il cherche à comprendre ce que c’est que la mort. En tant que parent, il vous appartient de le lui expliquer sans faux fuyant.

retour en haut

 

Comment aider votre ado à comprendre la mort ?

Si votre ado vous parle de la mort, c’est qu’il est prêt à entendre les réponses aux questions qu’il vous pose. Vous ne devrez pas donc lui cacher la vérité. Même s’il ne comprend pas très clairement ce que c’est que la mort dans l’immédiat, il le comprendra le moment venu. Pour le moment, votre ado a une idée limitée de la mort. Dans de telles circonstances, il a besoin d’écoute, de bienveillance et surtout de compréhension de votre part pour l’aider à surmonter le doute qu’il ressent en parlant de la mort qui est perçue comme une grande inconnue pour lui.

retour en haut

 

Trouver les mots justes pour parler de la mort à votre adolescent

Vous devrez employer les mots justes pour parler de la mort à votre ado. Inutile de faire croire à votre fils que par exemple grand père dort ou qu’il est parti en voyage alors que vous-même savez qu’il n’en est rien de tout ce que vous lui racontez. Si après quelques temps grand père ou grande mère ne revient pas, soyez sûrs et certains qu’il vous reposera des questions. Il vaut mieux lui dire qu’il est mort et qu’il ne reviendra plus jamais plutôt que de lui masquer la verité. Petit à petit, votre ado apprendra à se consoler de la perte de l’être cher et apprendra à faire son deuil et à vivre avec cette crue vérité qui est valable pour tous les êtres vivants sur la terre.

retour en haut

 

Comment vous devez vous comporter avec votre ado s’il vous parle de la mort ?

Vous devez être disposé à écouter ce que votre ado dit. Eviter de lui crier dessus parce qu’il parle de la mort. Répondez à ses questions comme vous le pouvez de manière sobre. Vous devez le rassurer jusqu’à ce qu’il soit en mesure de se faire une idée de la mort lui-même et en ce moment là, vous verrez qu’il arrêtera de vous posez des questions. Si vous voyez qu’il continue de vous parler de la mort, c’est que des doutes persistent.

retour en haut

 

Votre perception de la mort est-elle différente de celle de votre ado ?

En tant que parent ayant vécu des expériences sur la mort, vous avez une perception de la mort autre que celle de votre ado. Vous savez que l’être qui est parti, est mort pour toujours. Il disparait parce qu’il a fini sa vie sur la terre et ne reviendra plus jamais. Votre ado ne sachant pas ce qu’on devient après la mort restera dans un doute qui peut l’angoisser. Pour faire tomber cette tristesse en lui, encore une fois, il faut lui dire très clairement ce qu’on devient après la mort.

retour en haut

 

Faut-il envoyer votre ado consulter un pseudo-psychologue ?

Si vous manquez d’expérience et que vous ne trouvez pas les mots justes pour calmer la curiosité et faire tomber la tristesse de votre ado, il est bon de l’accompagner faire une consultation. L’important pour lui étant de comprendre qu’on ne revient plus sur terre après la mort.

retour en haut

 

Votre ado s’inquiète-t-il s’il peut mourir lui aussi ?

Il est évident qu’il s’inquiète pour lui-même dans la mesure où il s’inquiète pour les autres membres de sa famille. Si l’enfant ne reçoit pas une idée claire et précise sur la mort, il peut lui arriver de se donner la mort pour voir ce qu’il en est exactement. C’est pourquoi en tant que parent, vous ne devrez rien cacher à votre petit face à un sujet aussi crucial qu’est la mort. Ne restez pas seul devant votre incapacité à contenir sa curiosité. Vous savez qu’il est à la croisée des chemins, c’est délicat, mais pas impossible.

retour en haut

 

L’ado est-il capable de comprendre ce que c’est que mourir ?

D’après les psychologues, il n’y a pas d’âge pour comprendre ce que c’est que mourir. Les enfants, les adolescents ainsi que les adultes sont capables de comprendre ce que c’est que la mort. L’essentiel étant de fournir l’information juste. Il est clair que la prise de conscience de votre ado sur la mort ne se fera pas tout d’un coup comme celle d’un adulte qui a toutes ses facultés de discernement en place. Sur le sujet de la mort, il est intéressant de laisser l’enfant seul poser les questions lui permettant de saisir le sens qu’il veut donner à la mort. Evitez de le brusquer.

retour en haut

 


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.