Dans cet article j’aborderai la notion de la prise d’indépendance à la Saint Sylvestre de votre enfant

 

A l’approche des fêtes de fin d’année, de nombreuses craintes peuvent surgir ainsi que des questionnements de la part de certains parents. L’une de nos craintes est de savoir comment gérer nos angoisses et autres inquiétudes si mon ado veut passer le nouvel an avec ses copains. Recettes pour mieux vivre est là pour vous donner des pistes à suivre.

Je vous ferai un bref exposé sur le Réveillon de la Saint Sylvestre, la fête de tous les dangers à en croire ce que disent les parents. Après quoi vous saurez s’il faut accepter la demande de votre ado ou ne pas accepter et pourquoi parent, vous devez ouvrir le dialogue avec votre ado. Malgré la bonne volonté de votre ado de jouer franc jeu, dès fois, les parents exagèrent et que faut-il faire si jamais vous n’êtes pas rassuré.

Je ne saurai terminer cet article sans vous faire un clin d’œil de ce qu’il en est de la consommation imprévisible de l’alcool en ces périodes de fête.

 

Réveillon de la Saint Sylvestre, la fête de tous les dangers à en croire ce que disent les parents

Ne dit-on pas que Noël est une fête familiale et que le réveillon de la Saint Sylvestre est une affaire entre amis ? Alors pourquoi s’étonnerait-on si votre ado veut passer le nouvel an avec ses copains ?

Les ados sont imprévisibles, on ne le dira jamais assez. On ne les voit jamais là où on les attend. Alors que les parents voudront passer le réveillon en famille comme en Noël avec toute la fratrie, voilà que votre ado veut s’éclipser et passer le nouvel an en compagnie de toute sa bande d’amis sans même penser aux dangers qui le guettent.

Pour la première fois, votre ado ne veut pas passer le réveillon sous les yeux de papa et de maman. Il a envie d’autres regards en dehors de ceux des parents. Il a envie de musique, de pas de danse pourquoi pas. Des envies justifiées quand on est adolescent mais qui hélas peuvent paraître angoissantes quand on est parent. Alors question : Que faut-il faire pour que la soirée du nouvel an se passe dans de bonnes conditions ?

retour en haut

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

 

Accepter sa demande ou ne pas accepter 

Cher parent, si votre adolescent pour une première fois vous demande poliment la permission d’aller vadrouiller un peu oui c’est le cas de le dire avec une bande d’amis, ne lui en voulez pas parce le nouvel an est synonyme de faire la fête avec ses copains. Alors pourquoi votre ado ne pourrait pas en faire autant ? Après avoir observé la tradition en fêtant Noël au côté des grands-parents, tantes, cousins et autres, il a le droit d’aller avec ses copains, de se déhancher au son de sa musique préférée.

Faut-il donc céder à sa demande ou ne pas céder ? Cher parent, la nouvelle année est une année de grâce, d’allégresse, une année d’espoir pour tous et votre ado voudra l’entamer sous de bons auspices. Alors ne gâchez pas sa fête.

Il est donc essentiel de lui faire confiance et de céder à sa demande. Mais, vous avez l’obligation de lui demander des garanties, OUI des garanties en lui posant les bonnes questions.

retour en haut

 

Parent, ouvrez le dialogue avec votre ado

Si vous avez donné votre accord de principe tout n’est pas pour autant fini pour lui. Votre accord a ses limites. Votre ado ne va pas quitter la maison sans garanties à savoir : Avec qui il compte passer la fête ? Où va se dérouler la soirée ? Comment va se dérouler la soirée ? La soirée va se dérouler sous la surveillance de quels parents ? Jusqu’à quelle heure ? Comment va t-il rentrer à la maison ? Va-t-il consommer de l’alcool ? Votre ado peut-il être joignable ? A quel numéro ? Ce n’est qu’après avoir répondu à ces quelques interrogations de manière convaincante qu’il peut espérer bénéficier de votre accord. Malgré tout, avec les ados, la prudence n’est jamais de trop,cher parent.

Les ados à un moment donné présentent des changements dans leur vie qui méritent d’être pris en considération en tant que parent. Votre ado n’est plus le gros bébé que vous avez connu. Il a gagné en maturité, c’est vrai mais il n’est pas non plus un adulte. On peut lui faire confiance. Mais pas une confiance aveugle au point de lui permettre de faire tout ce dont il a envie. On ouvrant le dialogue avec lui, on peut arriver facilement à se comprendre et à aplanir les divergences.

retour en haut

 

Dès fois, Les parents exagèrent

Les mesures de sécurité ne sont jamais de trop même si quelque fois il faut reconnaître que les parents exagèrent un peu. Ils voient le danger partout quand il s’agit des ados. Pour les parents, une fête entre ado du même âge, c’est la porte ouverte sur toutes les bêtises. Pendant que votre ado voudrait tout simplement s’amuser à l’occasion de la Saint Sylvestre en compagnie de ses amis, les parents eux s’inquiètent en pensant à ce qui peut arriver de pire. Pourtant, l’on sait que l’adolescence est un moment où l’on partage plus de temps avec les amis qu’avec ses parents. Quand viennent s’ajouter les périodes de fêtes, les incompréhensions et les tensions n’en finissent pas. Il faut dont lâcher du lest coté parent.

retour en haut

 

Que faut-il faire si jamais vous n’êtes pas rassuré ?

Si vous n’êtes pas rassuré, c’est votre droit le plus absolu. Après tout il s’agit de votre fils pas celui de la voisine du palier. C’est une preuve de confiance. Ce que vous pouvez faire, c’est de rencontrer les parents de certains de ses amis avec qui il compte passer la soirée. Il serait aussi souhaitable de rencontrer ses amis avec qui il compte passer la soirée pour négocier le moyen de placement avec eux par exemple. Comme ça vous saurez comment ils se déplaceront au cours de la soirée en cas de débordement par exemple et vous éviter les angoisses.

Soyez positif et ne pensez pas que votre ado ne saura pas se défendre en cas de pépin. C’est un grand garçon qui déborde d’énergie. Il pourra valablement se prendre en charge même étant loin de vous.

retour en haut

 

Clin d’œil de ce qu’il en est de la consommation imprévisible de l’alcool en ces périodes de fête

Clin d’œil de ce qu’il en est de la consommation imprévisible de l’alcool en ces périodes de fête

 L’un des dangers qui guettent les ados en ces périodes troubles de fêtes, c’est la consommation de manière démesurée de l’alcool. Là aussi n’hésitez pas à tout faire pour être rassuré. Si vous ne pouvez pas être là pour tout contrôler à la lettre, au moins interdisez la consommation de l’alcool à votre bout de chou.

 

Quel que soit l’âge de votre ado, indiquez lui que vous n’êtes pas contre, mais que vous aimeriez que sa soirée se passe sans alcool. Il lui appartiendra de veiller à ne pas passer outre cette interdiction auquel cas votre réaction ne se fera pas attendre.

retour en haut

 


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.