Mon ado fume, que faire et quel comportement adopter face a son tabagisme actif
5 (100%) 2 votes

Dans cet article j’aborderai la notion de l’addiction au tabac de votre enfant. Comment réagir face à un ado qui fume ? et que dire a son ado qui fume ? voici quelques pistes de réflexion.

 

La cigarette !! Mon fils fume que faire ?. Fumer sa première cigarette! À quel âge?. Essayer de comprendre pour quelle raison votre enfant fume ?Des films qui nous invitent à fumer.

Quelle place occupe l’autorité des parents devant son immense influence ? Le pire s’est réalisé votre enfant fume.

Vous sentez-vous incapable de protéger vos enfants contre cet ennemi redoutable? Mieux en parler que la fumer.

De quoi avez-vous peur exactement ? Comment aider votre enfant à sortir du tabagisme ?.

 

enfant qui fume-Recettes pour mieux vivre en famille

Un ingrédient des solutions

Mon enfant fume en cachette que faire ?

Vous regardez chaque jour dans les medias télévisés ou même vous lisez chaque jours des articles sur ses dangers mortels ? Vous craigniez pour la vie de vos enfants ? Ou bien vous estimez que vos enfants sont encore trop jeunes pour fumer ?

Devant le développement technologique que connait le monde, les parents commencent à perdre les repères et ne savent plus comment contrôler leurs enfants contre la fumé de la cigarette, la drogue…

La cigarette est l’un des ennemis qui circule entre les coins de la maison, devient ainsi l’invité honorable pour vos enfants en premier lieu pour en devenir un réconfort  pour ne pas dire son ennemi intime, qu’a-t- elle de bon cette cigarette ? Comment fait-elle pour séduire nos enfants ? Qui est responsable ? Et si l’enfant fume, avez-vous votre part de responsabilité ? Comment arrêter ?.

retour en haut

 

Fumer sa première cigarette ! À quel âge ?

Tout commence au collège, entre les cours, à midi, le soir dans sa chambre, et quand  il y a un fumeur à la maison vous allez constater certainement des cigarettes qui manquent puis de l’argent qui disparait, mon enfant fume ! Difficile à croire, première réaction, fouiller la chambre de vos enfants les cartables votre nez devient plus sensible à l’odeur de la cigarette là il s’agit de votre enfant !

Des études ont démontré que le tabagisme concerne déjà un jeune de 15 à 19 ans sur trois, pour être plus précis dans chaque maison il existe probablement un enfant sur trois âgé entre 15 et 19 ans qui fume la cigarette, une réalité dure à assimiler.

Conformément au Comité National contre le Tabagisme (CNT), l’âge de la première cigarette est situé, en moyenne, entre 11 et 12 ans, quand les enfants arrivent au collège

retour en haut

 

Pour quelle raison mon enfant fume

La première cigarette commence plus ou moins comme un défi ou plutôt un essai, les adolescents entre eux veulent mettre en preuve les mystères de la cigarette, tandis que d’autres fument parce qu’ils ne sont pas heureux, insatisfaits, ou tout simplement ennuyés.

Des moments de joies incitent vos enfants à allumer leur première cigarette pour célébrer des moments joyeux durant leurs parcours scolaire, on entend souvent les filles dirent que la cigarette les aide à rester minces, les aident à réfléchir, ou qu’elles sont plus sociables quand elles fument. Si mon enfant fume , il réside certainement un responsable derrière tout cela. Êtes-vous responsables ?

Les medias font-ils leur devoir correctement ? Ont-ils parlé suffisamment des dangers du tabagisme ?

retour en haut

Le tabac est la première drogue consommée par les jeunes Français : 26,3 % des jeunes de 15 ans sont des fumeurs réguliers.

Des films qui nous invitent à fumer

 Malheureusement des scènes tellement attractives dans des films semblent nous inviter à partager cet immense plaisir, une invitation qui semble innocente alors  qu’elle exerce une énorme influence sur nos enfants. Une fille et un garçon très chic dans un espace luxueux et une voiture dernier modèle, le tout  la cigarette à la main. Quel prestige, quel immense plaisir, une publicité indirecte mais qui s’avère  efficacement attractive.

Il faudra tout de même souligner une certaine  responsabilité des parents. Pensez-vous avoir fait le maximum  pour faire prendre  conscience à votre enfant des dangers de la cigarette ? Étiez-vous un bon exemple pour eux ?

Plusieurs d’entre nous tentent d’échapper à cette question.

Il est évident qu’il existe dans chaque maison  des malentendus et des conflits,  les enfants n’apprécient pas les disputes entre leur parent, quand leur quotidien se caractérise par des tensions répétitives et qui deviennent habituelles, c’est ainsi et  involontairement que vos enfants cherchent à se réfugier en fumant une cigarette.

La plupart des parents demande à leur enfant de “faire ce que je dis mais pas ce que je fais ”  Est-ce un bon exemple quant on sait qu’une personne qui ne fume pas aura de grande chance de convaincre son enfant de ne pas fumer sans même citer devant lui les dangers du tabac, alors qu’un parent fumeur aura tendance à citer tous les risques et les maladies des fumeurs sans  convaincre son enfant ?

retour en haut

 

Le pire s’est réalisé mon enfant fume

Les adolescents n’auront pas forcement la même maturité et même mentalité que leurs parents, si un enfant fume inutile de lui rappeler les dangers et conséquence de la cigarette sur sa vie, il en est déjà conscient.

D’après le docteur Daniel Karinthi, “quand on est jeune, on a la vie devant soi et, avoir un cancer dans 30 ans, c’est le bout du monde!”

Cependant vous pouvez avancer d’autres arguments comme les effets du tabac, le fait que les fumeurs perdent facilement les dents en plus d’être exposés à des problèmes de pancréas, de la vessie, de l’utérus, de la bouche, de la gorge.

Ils développent plus de maladie du cœur que quiconque. Ils souffrent plus de maladies respiratoires.

Les fumeurs développent plus de problèmes psychologiques tels que la nervosité, l’anxiété, la dépression.

Chaque cigarette fumée enlève 11 minutes à l’espérance de vie d’un fumeur. Un fumeur empoisonne et met en danger son entourage.

La cigarette fait dépenser sans compter et quand le prix de la cigarette augmente, la consommation de la cigarette ne baisse pas.

retour en haut

 

Mieux en parler que la fumer

Le fait de parler à vos enfants aura certainement ses résultats «  Tout ce qui peut être fait pour reculer l’expérimentation de la première cigarette est bénéfique car cela n’a rien à voir de commencer à 13-15 ans ou de commencer à 17-20 ans », observe le docteur Daniel Karinthi.

Selon le site de www.cnct.fr, 60 % des fumeurs ont envie d’arrêter de fumer, environ 40 % essayent de le faire chaque année, mais moins de 5 % y arrivent s’ils ne sont pas aidés dans leur tentative.

Pour cela, les fumeurs peuvent se tourner vers leurs médecins ou leurs pharmaciens qui pourront leurs procurer des conseils et éventuellement les orienter vers un tabacologue si nécessaire.

L’arrêt du tabac demande beaucoup d’effort et de motivation.

retour en haut

 

Comment aider votre enfant à sortir du tabagisme ?

Plusieurs méthodes peuvent encourager votre enfant à arrêter de fumer. Le premier réflexe serait d’apprendre à se défaire de la dépendance du tabac.

Les spécialistes eux parlent de trois petits trucs à faire : retarder, éviter, remplacer. L’envie de fumer ne dure qu’à peine 5 minutes.

L’astuce est d’arriver donc à surmonter ces 5 minutes en évitant la cigarette. Comment ?

Votre enfant fumeur devra changer ses façons de penser afin de susciter en lui la diminution ou l’élimination de fumer.

Pour cela, il devra progressivement éliminer ses pauses cigarette pour les remplacer par quelque chose d’agréable à faire surtout éviter de prendre des tasses de café similaires à la drogue.

Ainsi, vous devez encourager votre fils à faire des activités avec des non fumeurs par exemple, il devra refuser de la cigarette offerte par des fumeurs, pratiquer le sport.

Il devra en outre apprendre à occuper ses mains, occuper sa bouche à mâcher quelque chose.

Votre enfant devra commencer à penser positif en d’adonnant par exemple à la relaxation. L’un des avantages clés de l’arrêt de la cigarette est incontestablement l’économie sur l’achat des cigarettes que votre enfant peut faire.

Il existe des centres d’actions préventives et curatives en directions des jeunes qui désirent arrêter de fumer.

Si vous enfant ne marque pas son opposition d’arrêter de fumer, le mieux est de le conduire vers l’une de ces cliniques en vue bénéficier de soins appropriés.

retour en haut


 

Exposez moi votre problème, posez-moi votre question. Je vous proposerai ensuite une analyse. Consultez-moi pour des solutions fiables et efficace.

Please enter your comment!
Please enter your name here