Mon fils cultive du cannabis
5 (100%) 1 vote

Dans cet article, j’aborderai la notion de la culture du cannabis de votre enfant dans sa chambre

 

Savoir que votre fils cultive du cannabis dans sa chambre peut s’avérer tellement surprenant, étonnant pour les parents que vous êtes si bien que lorsque c’est le cas, vous ne savez plus comment réagir.

Dans un premier temps je me propose de VOUS aider à réagir sans dramatiser et à savoir pour quelles raisons votre enfant cultive du cannabis. Puisqu’il faut en parler à tout prix, VOUS saurez comment aborder la question avec votre ado sans prise de tête malgré la gravité du problème. Mes propos vous permettront de savoir ce que risque votre enfant devant la loi et ce que VOUS devez savoir pour vous permettre de lui donner des conseils et de continuer à voir la vie en rose. Je ne saurai terminer mes propos sans VOUS montrer comment aider votre enfant à arrêter la culture du cannabis.

Recettes pour mieux vivre en famille        Des pistes pour adopter la bonne attitude

Savoir que votre fils cultive du cannabis 

En tant que parent, devant les signes plus que troublants d’un genre inhabituel de votre adolescent, VOUS êtes en droit de vous poser des questions. Cependant, VOUS prenez votre mal en patience mais VOUS ne laissez pas tomber votre enquête.

Vous ne faites qu’observer son nouveau comportement agressif, de l’argent de poche dont vous devinez mal sa provenance. Devant son attitude qui a changé, les cours qu’il sèche, les appels téléphoniques incessants de la part de la direction de son école devant ses absences répétées, ses résultats scolaires en dents de scie, son regard évasif, bref… VOUS prenez enfin la décision d’en savoir un peu plus parce que VOUS ne pouvez plus attendre.

VOUS découvrez de façon brutale des pieds de plants dans des pots entreposés dans sa chambre sous sa fenêtre. Interrogé sur la présence de cette foret à un endroit où il est sensé se reposer, votre fils avoue qu’il cultive du cannabis.

retour en haut

Réagir sans dramatiser

Inutile de VOUS affoler si VOUS venez de découvrir que votre fils cultive du cannabis de surcroît dans sa chambre. Mais VOUS ne devez pas rater l’occasion d’en parler et d’engager automatiquement le dialogue avec lui dès la découverte de cette touffe d’herbes. En parler, c’est d’abord mettre votre enfant devant le fait accompli parce qu’il ne peut pas nier les faits. Ensuite VOUS lui ferez état de vos inquiétudes car cultiver du cannabis dans sa chambre n’est pas cultiver de simples fleurs dans son jardin.

De plus cultiver comme consommer du cannabis comporte des risques énormes que votre fils ne saurait éviter face à la police. Mais connaitre les facteurs qui l’ont poussé à pratiquer cette culture est un bon point pour en parler avec lui.

retour en haut

Pour quelles raisons mon enfant cultive du cannabis ?

culture du cannabisPlusieurs facteurs peuvent expliquer l’attitude désinvolte de votre enfant à cultiver du cannabis dans sa chambre. En tout cas ce n’est pas pour du plaisir qu’il se donnerait tant d’effort. A y voir de près, l’on peut avouer sans trop se tromper qu’il fait pousser le cannabis dans sa chambre pour de l’argent. L’autre raison probable est après tout sa propre consommation et celle de ses amis. Une consommation liée aux multiples difficultés que votre ado ressent soit au sein de la famille, soit dans le cadre de ses études ou pour faire la fête, etc.

retour en haut

[content-egg module=Youtube template=simple]

Comment aborder la question avec votre ado ?

Pour les parents, il n’est pas toujours facile d’aborder la question du cannabis avec les ados. Mais il est essentiel de le questionner sans attendre pour comprendre le contexte dans lequel il en est arrivé là. Car ne cultive pas du cannabis qui veut. En tant que parent VOUS devez comprendre que si votre enfant cultive du cannabis, c’est parce qu’il traverse une période difficile liée à des fortes vulnérabilités. Mais les ados sont ce qu’ils sont. Il faut mieux mettre en avant les risques qui VOUS guettent lui et VOUS et prendre la décision qui s’impose parce qu’en cas de perquisition chez vous à domicile, les conséquences d’un tel acte seront incalculables.

VOUS pouvez dans l’immédiat commencer à sensibiliser votre ado car ce qui est fait est fait comme le dit le dicton. Il vaut donc mieux éviter les discours alarmistes même si sur le champ, vous ne pouvez pas vous contenir et contrôler vos mots.

Après la stupéfaction, la surprise, l’angoisse, l’inquiétude VOUS devez faire place à la réflexion. Une réflexion qui VOUS permettra de mettre vos bonnes idées en place afin de trouver les mots justes et adaptés pour parler à votre enfant à tête reposée.  De la culture à la consommation il n’y a qu’un pas et si votre enfant cultive du cannabis c’est qu’il est en mesure d’en consommer et qui sait s’il n’en consomme pas déjà. Il n’est pas aussi rare que son environnement immédiat c’est-à-dire ses amis proches ne soient pas déjà incriminés.

retour en haut

Ce que risque votre enfant devant la loi

Selon l’article 222-35 du code pénal, le cannabis est une drogue illicite. Donc en cultiver, consommer, vendre, acheter, en donner de manière gratuite, détenir est interdite par la loi. Le cultiver comme le fait actuellement votre fils est assimilé à un trafic grave sanctionné par une peine pouvant aller jusqu’à 20 ans d’emprisonnement ferme assorti d’une amende de 7 500 000 euros. Cependant, s’il le cultive pour sa consommation personnelle, les tribunaux peuvent prononcer des peines beaucoup plus clémentes à son encontre.

Toutefois, en tant que parent, il est important de VOUS faire savoir que la peine prononcée à l’encontre de votre fils tiendra compte des quantités de cannabis qu’il cultive. Même s’il est condamné, votre ado sera toujours considéré comme un trafiquant de drogue aux yeux de la loi. Aussi, en plus des peines citées plus haut, votre ado  peut encourir de nombreuses interdictions comme des interdictions professionnelles par exemple. Et ce n’est pas tout. Il sera mentionné sur son casier judiciaire comme étant un trafiquant de drogue. Voici ce qui attend votre fils s’il est pris en flagrant délit de cultiver du cannabis aux yeux de la loi. En tant que parent, VOUS risquez d’être considéré comme un complice à part et entière.

retour en haut

Ce que vous devez savoir

Si votre fils est âgé de moins de 13 ans, le tribunal ne pourra prononcer aucun emprisonnement ni aucune amende à son encontre. Par contre s’il est âgé de 13 à 16 ans, il peut être condamné à un emprisonnement maximum de 6 mois. S’il est âgé de 16 à 18 ans, sa peine pourra être comparée à celle d’un adulte avec la possibilité pour le juge de lui retirer l’excuse atténuante de minorité.

En tant que parent dont l’enfant cultive du cannabis, VOUS  devez être informé du fait que le trafic de drogue devant le code pénal dépasse le simple fait d’acheter ou de revendre de la drogue. C’est un terme qui englobe à la fois la production, la fabrication, l’importation, l’exportation, le transportant, la détention, l’offre, la vente, l’achat illicite de stupéfiants.

Si votre fils est considéré comme un petit dealer, il peut encourir jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende et cela selon l’importance du trafic c’est-à-dire selon la quantité de cannabis produite. Au delà de cette disposition, il pourra être assimilé à un gros dealer et la peine et l’amende citées plus haut pourront être retenues contre lui.

Si votre fils vend ou offre à certains de ses amis même de très petites quantités de cannabis, son acte sera considéré comme un délit assimilé à celui du trafiquant de drogue et puni en tant que tel.

retour en haut

Comment aider mon enfant à arrêter la culture du cannabis ?

Si votre enfant arrête la culture du cannabis dans sa chambre, il pourra le refaire ailleurs loin de vos regards en tant que parents. Et là dites-VOUS que les choses risquent de se compliquer encore plus parce que VOUS ne serez plus là pour le contrôler si ce n’est pas la police qui vous enverra un coup de fils pour vous mettre la puce à l’oreille.

Il serait donc souhaitable d’intensifier la sensibilisation à l’égard de votre ado surtout sur les dangers qu’il court lorsqu’il s’adonne à cette culture. Cultiver du cannabis est sévèrement réprimé au même titre que la consommation. De plus consommer le cannabis comporte aussi bien des effets nocifs sur la santé de votre fils que sur celle de son entourage.

Vous pouvez également consulter DROGUE INFO SERVICE drogue info service

retour en haut

Une enquête récente de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies a indiqué que, pour la première fois en dix ans, la consommation de cannabis a de nouveau progressé chez les jeunes. Aujourd’hui, près d’un jeune sur deux a fumé au moins une fois du cannabis et près d’un jeune sur dix en fume tous les jours. C’est peu dire que nous devons retrousser nos manches. C’est votre état d’esprit, c’est aussi le mien


Exposez moi votre problème, posez-moi votre question. Je vous proposerai ensuite une analyse. Consultez-moi pour des solutions fiables et efficace.

Please enter your comment!
Please enter your name here