Mon fils est paresseux : comment vaincre la paresse de votre enfant ?
5 (100%) 1 vote

Dans cet article j’aborderai la notion de la paresse de votre enfant. Si vos enfants semblent paresseux ou sans motivation, il est compréhensible que vous soyez frustré.

Les enfants ne sont pas paresseux . Ils peuvent être frustrés, anxieux ou en colère; ils peuvent être désillusionnés ou provocants, autocritiques ou pessimistes et manquer de confiance en leurs capacités. 

Les conseils suivants vous aideront à résoudre un problème auquel tous les parents sont confrontés avec nos enfants: La paresse

Pourquoi votre fils ne veut rien faire, vous vous dîtes votre enfant est paresseux, il ne fait pas d’effort. Vous souhaitez comprendre ce comportement et comprendre la paresse chez votre enfant. Est-ce pour vous défier ?.

La paresse est-elle un vilain sentiment que l’enfant développe volontairement pour se protéger ou involontairement ?. Pour le définir, nous verrons comment se comporte un enfant paresseux.

Recettes pour mieux vivre en famille vous préconise que faire face à votre fils paresseux pour être bienveillant et soutenant.

 

Mon fils est paresseux

Mon fils est paresseux. Il ne veut rien faire. Il passe tout son temps à dormir. Il n’aime pas travailler.

Il ne veut pas aller à l’école, même ranger sa chambre devient un problème pour lui.

Il ne fait que manger. Je suis fatigué de le supporter, je suis à bout. J’ai besoin de conseils, Aidez-moi ?

retour en haut 

 

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Voilà comment comprendre la paresse chez votre enfant

 D’après certains spécialistes interrogés sur la question, il n’existe pas d’enfant paresseux. Donc cher parent, voilà qui est clair.

Mais alors d’où vient l’idée d’enfant paresseux dont souffrirait un groupe d’enfants dans le cadre familial avec les parents et à l’école avec les enseignants ?

Avant de tenter de répondre à cette épineuse équation, il faut dire que la paresse peut se définir comme étant l’observation d’une insuffisance d’activité chez une personne.

Que ce soit chez l’enfant à la maison ou à l’école ou chez la personne âgée, cette forme d’insuffisance d’activité va donner lieu à ce qu’on appelle la paresse.

Un enfant paresseux va se présenter donc comme étant un enfant qui a tendance à ne pas fournir assez d’effort ou pas du tout dans certains cas lorsqu’il s’agit de travailler ou d’exécuter une tache qui lui incombe.

L’enfant paresseux va alors mettre en place effectivement toute une série de stratégies pour se soustraire aux activités qu’il devrait faire.

Il va réussir à faire croire tant tôt qu’il est fatigué, tant tôt qu’il est malade s’il n’est pas simplement en train de dormir.

retour en haut

que faire d'un adolescent qui ne veut rien faireEt la vie a meilleur goût

 

 

Peut-on dire que la paresse est un vilain sentiment que l’enfant développe volontairement pour se protéger ou involontairement ?

L’enfant qui se fait appeler paresseux va arriver dans les premiers moments à tromper ses parents qui ne se doutent de rien pour se protéger de certains travaux. Ça peut marcher une fois ou deux.

Mais ceux-ci se mettront à se poser des questions sur le comportement de leur adolescent lorsqu’ils remarqueront que ce dernier en fait trop.

retour en haut

 

Comment se comporte un enfant paresseux ?

A la maison, l’enfant fainéant passe le plus claire de son temps à dormir, à se mettre en colère, à bouder les parents et même les frères et sœurs, à ne pas faire ses devoirs pour le lendemain, à ne pas vouloir participer aux activités familiales, à ne pas ranger sa chambre, trouve même le moyen de ne pas se laver, refuse d’aller à l’école les matins.

Une fois à l’école, il éprouve toutes les peines à faire ses devoirs, ses notes sont minables, il ne prend pas soins de son matériel de travail.

Si certains paresseux se mettent à l’écart de leurs camarades, d’autres se font très bien remarquer sur l’aire de jeux.

retour en haut

 

Que faire face à votre fils qui ne veux rien faire ?

 La paresse est un problème qui n’est pas traité de la même façon dans toutes les familles.

A chacun sa manière de voir les choses. Il y a des familles qui ne considèrent pas la paresse de leur enfant comme un problème.

Par contre dans d’autres, c’est un fléau qu’il faut bannir quoi qu’il leur coute.

 Si vous vous fâchez avec votre fils qui est paresseux, cela ne lui fera pas changer de comportement.

Si vous optez pour le harcèlement avec à la clé la force, la situation risque de s’empirer.

Il peut prendre ses jambes à son coup. On ne sait jamais.

Ne pas agir au risque de le conforter dans sa situation de paresse.

Vous devez donc agir en prenant vos responsabilités et dites-vous que votre rôle de parent vous y oblige.

Vous devez mettre votre fils devant ses responsabilités sinon personne ne le fera à votre place.

En clair vous devez lier les activités que votre fils est censé exécuter par exemple aux privilèges dont il bénéficie et faites-lui comprendre comme ça.

Faites-lui comprendre que de toutes les façons il peut continuer à jouer à son jeu. Mais s’il ne veut pas prendre ses responsabilités, il n’aura pas droit à ces privilèges.

Ce n’est pas une forme de chantage, ni une punition. Mais c’est pour l’amener à se remuer.

A votre tour vous devez être patient mais ferme et montrez lui que vous êtes pour le long terme. Pour y arriver, vous devez éviter de tomber dans son jeu.

Il vous provoquera par ses cris, ses hurlements, ses pleurs, ses lamentations, ses fougues, ne cédez pas.

Si vous cédez, considérez que vous avez perdu la bataille que vous êtes en train de mener parce qu’il procédera ainsi à chaque fois pour vous avoir.

Pour un adolescent, on peut comprendre que ce sont des gens qui rêvent beaucoup parce qu’ils sont en quête perpétuelle de leur chemin.

Autant que faire se faire, vous devez laisser votre fils dormir ou le laisser réfléchir à son avenir.

Cependant vous devrez lui faire comprendre par tous les moyens qu’il existe des limites qu’il ne devra pas dépasser.

Il devra comprendre de plus, qu’il existe des activités telle que aller à l’école, étudier ses leçons, ranger sa chambre, mettre le couvert, débarrasser la table, faire la vaisselle par exemple auxquelles il ne devra pas se soustraire.

S’il le faut, vous devez tenir une réunion avec lui au cours de laquelle vous lui exprimerez vos attentes.

Il vous appartiendra de veillez à ce que ces attentes soient respectées.

Il est important que votre fils prenne du temps pour se conformer à vos exigences.

L’automatisme ne se mettra pas en place dans les minutes qui suivent avec les oublis et autres.

Mais prenez votre mal en patience surtout ne vous inquiétez pas de son indifférence parce qu’il y arrivera tôt ou tard et il apprendra à aimer ce qu’il a à faire.

Vous devrez veiller à ce que cette paresse ne se transforme pas en un signe d’un mal-être profond nécessitant une prise en charge médicale.

Si tel est le cas de votre fils, ne soyez pas seule devant votre souffrance, faites-vous aider par des professionnels qui sauront vous donner les conseils qu’il faut.

Comme vous pouvez le constater, la solution pour éviter la paresse chez les enfants est de leur assurer une éducation adéquate.

En encourageant les mauvaises habitudes ou en rendant la vie trop facile, nous élevons uniquement des personnes incapables de poursuivre ce qu’ils veulent.

Pour élever des enfants motivés et qui travaillent dur, rien de mieux que votre compagnie et vos conseils.

retour en haut

A lire :

Un livre essentiel pour aider nos enfants à cultiver cette force irremplaçable. L’optimisme, une source d’estime et de dépassement de soi. C’est une qualité fantastique qui les aidera à traverser leur enfance et leur adolescence avec sérénité. Ce livre est pédagogique et plein de bon sens à lire par tous les parents, les professeurs et les éducateurs.


 

4 Commentaires

  1. Mon fils de 15ans et demi ne travà pas à l’école. Ses notes sont catastrophiques . Nous pensions avoir trouver la solution en lui faisant redoubler sa quatrième ces résultats étaient meilleur. De plus il est en internat. Mais la troisième est catastrophique avec 8.5 de moyenne au second trimestre . Et pour couronne le tout il est expulsé 8 jours. Que faire ? En sachant que de plus il ne fait rien à la maison si se n’est se doucher et se faire beau pour sortir.

  2. Bonjour,

    j’ai un enfant de 10ans qui est paresseux, il ne veux rien faire,
    à l’école les maitresse réclame qu’il ne suit pas avec eux toujours entraine de jouer
    à la maison ne range pas ces affaires , ces cahier sont déchirés, son pyjama toujours parterre
    je sens qu’il ne s’intéresse à rien

    merci de m’aider

  3. Bonsoir j’ai une fille de 16 ans qui ne veux rien faire,elle ne veut pas travailler et elle voudrait ne plu aller à l’école suite à un garçon qui n’arrêter pas de l’harceler et il l’a racketter du coup je l’ai ramener voir une psy elle aller mieux et un jour elle me dit ça ne sert à rien de voir un psy je m’en fout et la elle a recommencer à être agressif et très stresser,je ne sais plu comment faire aider moi s’il vous plaît pour que ma fille va mieux car je vois bien qu’elle souffre et moi aussi.

  4. Bonjour, mon demi-frère a 18 ans et ne veux rien faire, il sort le soir avec ses amis jusqu’à 5h du matin, puis se lève à 15h, il ne veux pas faire les taches courantes à la maison, ne veux pas travailler, ne veux pas s’inscrire à pôle emploi, il veux juste qu’on le laisse tranquille. Il a été viré de son ancienne école donc reste à la maison. Quant on veux parler avec lui il s’énerve et peux être très violent jusqu’à faire des crises et faire appel à la police. Il a des tendances suicidaires. Nos parents ont 65 ans et nous en tant que frères et sœurs avons peur pour nos parents. Nous sommes dans une impasse pouvez-vous nous aider ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here