Mon fils est victime de happy slapping
5 (100%) 1 vote

Dans cet article, j’aborderai la notion liée à votre fils victime de happy slapping.

Votre fils est victime de happy-slapping, une pratique dégradante et honteuse qui malheureusement gagne de plus en plus du terrain dans nos sociétés dites modernes.

Ayant été informé de la situation, VOUS comptez mener un certain nombre d’action visant à valoriser l’image de marque de votre enfant quel que peu ternie par ces actes d’une autre époque.

Mais bien avant, je VOUS invite à VOUS saisir de mon texte qui aura l’avantage de VOUS aider à connaitre dans un premier temps les conséquences du happy-slapping sur votre fils et quelles en sont les causes.

En parcourant les lignes de cet article, VOUS vous apercevrez que les textes de loi ont prévu des sanctions à l’encontre des auteurs de tels actes de violence.

C’est pourquoi, VOUS ne devez pas tarder à porter plainte contre les bourreaux de votre fils afin qu’il soit rétablit dans ses droits.

A la fin de mon article, VOUS saurez comment aider et accompagner votre fils dans la douloureuse épreuve qu’il traverse.

Le happy slapping, une pratique dégradante et honteuse   

Le happy slapping est une pratique qui consiste à faire subir une scène de violence filmée depuis un téléphone portable.  Cette agression filmée est ensuite partagée avec d’autres personnes sur internet via les réseaux sociaux et les plateformes de vidéos.

Cette scène fait intervenir deux principaux acteurs à savoir celui qui commet l’acte de violence à l’encontre de sa victime et celui qui se charge de filmer l’acte qui est en train d’être commis. L’acte ainsi commis et filmé peut concerner des violences physiques dégradantes à savoir des gifles, des coups de pieds et de poing au visage et à n’importe quelle partie du corps ou des agressions à caractères sexuelles plus ou moins graves pouvant même entrainer la mort de la victime.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Cependant, le fait le plus marquant dans l’atrocité que vient de subir votre fils demeure sa double victimisation du fait de la diffusion de ses propres images d’agression sur internet contre sa volonté.

retour en haut

Quelles peuvent être les conséquences du happy slapping sur votre fils ?

Les conséquences du happy slapping sont d’autant plus graves que la plupart des victimes ayant subies ces scènes dégradantes éprouvent de la honte à en parler publiquement. Humiliées, les personnes ayant subi ces violences préfèrent passer sous silence elles-mêmes ces scènes d’agressivité barbare dont elles sont l’objet pour éviter d’attirer davantage les regards sur elles. Dans la grande majorité des cas, il s’agit d’une violence extrêmement forte puisqu’à l’agression physique, vient s’ajouter un film que leurs bourreaux vont diffuser ou publier sur internet sur les réseaux sociaux. Cette situation va entrainer à en point douter l’humiliation de votre fils. En plus d’être marqué physiquement, votre fils risque d’être marqué psychologiquement également. La happy slapping peut s’avérer traumatisant pour votre fils ce qui peut développer en lui du stress et des cauchemars déroutants.

retour en haut

Les causes

Les causes du happy slapping ou videolynchage ne sont pas clairement définies. Seulement, il faut retenir que le happy slapping fait partie des fléaux des temps nouveaux qui a fait son apparition il n’y pas si longtemps dans un pays comme la Grande Bretagne avant de se propager loin des frontières de l’Europe. Considéré dans ses débuts comme un jeu favorisé par les moyens modernes des multi medias à la disposition des utilisateurs des vidéos, le happy slapping inquiète plus d’une personne aujourd’hui par sa gravité.

Le happy slapping se fait l’écho d’une pratique orchestrée par des ados le plus souvent en situation d’échec scolaire et qui ont besoin d’exprimer leur colère et leur ras le bol face à une injustice dont ils se réclament. Ces jeunes avec une envie d’exister dont eux seuls détiennent le secret après tout, repoussent les limites de l’interdit en agissant en groupes pour prouver qu’ils sont forts.

La plupart du temps, les actes du happy slapping ne sont pas prémédités et l’envie de filmer devient spontanée sous l’effet de groupe. De façon générale les parents des auteurs de cette pratique ne sont eux-mêmes informés des agissements de leurs enfants que devant la police ou la gendarmerie.

retour en haut

Sanctions à l’encontre des auteurs du happy slapping

Les auteurs du happy slapping de votre fils s’exposent à des peines de prison ferme de quinze ans suivies d’amende pour l’agresseur ou les agresseurs. La personne présumée être le complice c’est-à-dire celle chargée de filmer des actes de violence endurent les mêmes peines que l’agresseur. Selon la gravité de la violence, ces peines peuvent aller jusqu’à la réclusion à perpétuité. Le fait de diffuser les vidéos-agressions est un acte ignoble également puni par un emprisonnement ferme de cinq ans et à une amende de 75 000 euros.

retour en haut

Porter plainte contre les bourreaux de votre fils

Votre fils, par peur des représailles de ses agresseurs, peut vouloir passer sous silence les faits malgré ses douleurs. Cependant en tant que parent, VOUS avez le plein droit de prendre vos responsabilités vis-à-vis de votre progéniture et porter plainte devant la loi contre ses bourreaux. Mais pour que la déposition de votre fils soit prise en compte à l’état actuel des choses, si des témoins ont assisté aux actes, demandez leur de vous accompagner afin qu’ils soient eux aussi entendus.

A défaut, VOUS devez rassembler les preuves psychologiques et physiques à savoir les traces ou marquages sur le corps,  sur les chemises que votre fils portait ce jour là, les films des vidéos incriminées, les sites sur lesquels la publication ou la diffusion a eu lieu que VOUS devez joindre à votre déposition. Ces preuves devront prouver qu’effectivement votre enfant a bel et bien été victime de happy slapping pour que les auteurs, même si votre fils ne les reconnait pas, soient recherchés, trouvés et traduits devant les tribunaux pour répondre de leur acte.

retour en haut

Comment aider et accompagner votre fils dans douloureuse épreuve qu’il traverse  

Le happy slapping est une pratique honteuse, dégradante diffamante aux multiples conséquences néfastes sur la personne de votre enfant. C’est pourquoi pour aider votre enfant à se défaire du traumatisme subi, VOUS ne devrez pas rester de marbre. Aussi, VOUS devez prendre le taureau par les cornes le plutôt possible.

Dans un premier temps, en tant que parent, VOUS ne devrez pas le juger ni le culpabiliser. Le faisant, c’est lui faire porter le fardeau la responsabilité de son agression alors qu’il n’est que la victime d’une pratique d’un groupe de jeunes totalement inconscients du mal qu’ils font à autrui et des risques qu’ils encourent en agissant de la sorte. Aussi, VOUS devez être à son écoute pour éviter qu’il ne s’isole davantage.

Si votre fils a été agressé dans l’enceinte de son établissement scolaire ou sur le chemin de l’école et connait ses bourreaux comme étant certains de ses camarades d’établissement, VOUS devez informer sans délais les responsables de l’établissement, les professeurs, les éducateurs et autres infirmiers et infirmières tout en leur rapportant les faits avérés avec des preuves à l’appui afin que des actions communes soient entreprises à l’encontre des fauteurs de troubles.

En dehors de l’établissement scolaire, des personnes ressources tels que les professionnels en charge de la gestion des enfants en danger, des psychologues, des médecins et des juristes existent. VOUS pouvez les contacter sans hésiter pour bénéficier de leurs conseils avisés et d’un accompagnement psychologique pour éviter de souffrir seul dans votre petit coin avec votre fils déjà mal au point sous les bras.

Et vous quelle est votre expérience du happy slapping ?

retour en haut

Recettes pour mieux vivre en familleChaque cuisine a son histoire

A lire :

Voici un livre bouleversant sur le phénomène du happy-slapping qui n’est hélas pas nouveau dans les établissements scolaires, l’auteur essaie d’ailleurs de se battre contre la banalisation de ce phénomène qui dure depuis trop longtemps. Lecture assez simple

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here