Mon fils est victime de racisme
5 (100%) 2 votes

Dans cet article j’aborderai la notion de se sentir victime d’acte discriminatoire 

Aujourd’hui, le monde entier est secoué par un certain nombre de maux dont le racisme.

Dans cet article que je vous présente, je m’évertuerai à vous montrer comment réagir si votre fils vous apprend qu’il est victime de propos racistes de retour de l’école.

L’inquiétude passée, vous saurez tout sur comment apprendre à votre fils à accepter ce qui lui est arrivé.

L’essentiel ici n’étant pas de se venger ni d’obtenir la réparation du préjudice subit mais de continuer à vivre malgré tout.

Vous vous posez la question : Peut-on porter plainte si on est victime de racisme ?.

La réponse à cette question se trouve dans mon texte.

Le racisme est un mal qui n’épargne personne raison pour laquelle je vous montrerai comment parler du racisme à vos enfants et vous indiquerai les structures et associations d’aide aux victimes du racisme.

 

Comment réagir si votre fils vous apprend qu’il est victime de racisme ?

Votre fils vient de faire l’objet d’une agression verbale ou vient d’essuyer les propos diffamatoires d’un de ses camarades d’éco.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Ou il vient d’encaisser des coups suivis de blessures plus ou moins graves après avoir reçu des injures publiques à caractère raciste de la part d’un inconnu dans la rue alors qu’il revenait de l’école.

Suite à ces actes jugés inacceptables pour vous en tant que parent, vous vous êtes sentis offensé. Mais à la fois vous vous en voulez de n’avoir rien pu faire pour protéger votre fils de ces actes racistes.

Après la colère, l’angoisse et l’amertume, vous réalisez que vous devez mettre carte sur table et voir la réalité en face en vous posant les questions qu’il faut se poser.

Comment apprendre à mon fils à vivre avec le racisme ? Comment apprendre à mon fils à continuer à vivre après tout ? Que faire pour défendre mon fils ? Comment aider mon fils à lutter contre le racisme ? Et enfin comment parler du racisme à votre tout petit ?

retour en haut

 

Apprendre à votre fils à accepter ce qui lui est arrivé et à entendre raison

En tant que parent, c’est votre droit de vous opposer farouchement à la barbarie dont vient de faire l’objet votre ado.

Cependant, vous devez amener votre fils à accepter ce qui lui est arrivé même si vous devez porter plainte par la suite. Cela ne peut se faire que lorsque vous réussirez à le calmer, à le consoler de sorte à retrouver la confiance en lui-même.

Il s’agit de l’aider à se préserver psychologiquement. Votre ado n’oubliera pas les épreuves douloureuses dont il vient de faire l’objet, mais au moins il apprendra à se contenir et à ne pas réagir à l’agression par l’agression

Les propos racistes et autres actes du même registre deviennent récurrents dans la plupart de nos grandes villes comme Paris, Londres, New  York, etc.

Partout à la télé, sur internet, dans les journaux, partout dans le monde entier les gens sont terrorisés par la montée en puissance de ce que j’appellerai le fléau de ce 21ème siècle que rien au monde ne justifie.

Le racisme sous toutes ses formes est à bannir avec une grande énergie, raison pour laquelle les pouvoirs publics en appellent à la conscience de tout à chacun.

En ce qui vous concerne, vous devez comprendre que ce qui est fait est fait. Il vous appartient d’en tirer les leçons parce que l’heure est à l’apaisement et au réconfort de votre ado.

Vous devez faire en sorte que cela ne se répète plus dans les temps à venir.

Et si toutefois cela venait à se répéter, à partir du moment où vous et votre fils avez acquis une certaine expérience en la matière, vous serez mieux armé pour contrer les effets néfastes du racisme de sorte à mieux vous protéger

retour en haut




 

Continuer à vivre malgré tout

Les conséquences de ce type de comportement peuvent rester gravé à jamais dans la mémoire de votre fils.

Cependant, il doit continuer à vivre malgré tout, apprendre à continuer à se frotter aux autres.

Après tout, la vie ne s’arrête pas à une agression raciste. C’est pourquoi, il doit pouvoir trouver auprès de vous le réconfort tant moral que psychique dont il a besoin pour panser ses blessures.

C’est une approche salutaire mais à la fois difficile qui lui permet de remonter son moral afin de voir les jours à venir sous de meilleurs auspices.

Votre fils en tant que victime devra pouvoir comprendre que ce qui lui arrive n’est rien d’autre que le fait de certaines personnes mal intentionnées dont rien ne justifie le comportement vis-à-vis de lui.

Sinon de façon générale, le racisme est commis par des gens de peu de foi, méchantes sur les bords, qui expriment leur peur, leur haine de l’inconnu en s’en prenant aux autres.

retour en haut

 

Peut-on porter plainte si on est victime de racisme ?

Nous avons la chance de vivre en France et de disposer de lois pour lutter contre le racisme.

Si vous estimez que votre ado a fait l’objet d’une agression à caractère raciste.

Vous pouvez porter plainte contre son bourreau à la gendarmerie ou au commissariat de police le plus proche du lieu de l’infraction.

Ou adresser une lettre au procureur de la république en recommandé avec accusé de réception dans laquelle vous devrez prendre le soin de préciser la nature, la date et le lieu de l’infraction en plus de vos coordonnées.

C’est une tache contraignante puisque vous devez en outre préciser l’identité exacte de l’auteur.

Si votre fils a reçu des coups et des blessures, vous devez joindre à la lettre toutes les pièces justificatives.

En plus, vous devez joindre l’identité des témoins à la lettre afin de facilité la procédure.

retour en haut

 

Comment parler du racisme à vos enfants ?

La lutte contre le racisme doit passer par un retour aux valeurs morales de chaque individu et non par la reconnaissance ou la promotion d’identités collectives et sociales.

C’est un travail de longue haleine que doit faire en premier lieu le pouvoir public en mettant en place des actions concrètes comme l’application pure et strictes des lois, des compagnes de sensibilisation dans les médias, dans les lieux publics, dans les centres d’écoutes et d’accueil.

Au niveau ce chaque individu le problème se pose en terme de recherche de mot. Comment trouver le mot juste pour empêcher cette réaction pulsionnelle du racisme et aller au-delà des apparences aller au-delà de ses propres craintes de l’inconnu, car c’est de cela dont il s’agit.

En tant que parent, vous devez sans cesse faire comprendre à vos enfants pourquoi le racisme fait plus de mal que de bien et ce que c’est que le bien par rapport au mal.

Au niveau des adultes, ceux-ci devront comprendre que tous les hommes quelle que soit la couleur de leur peau, leur culture, leur religion, leur nationalité, leur pays d’origine, naissent et demeurent égaux et que pour bien vivre, il est important de respecter l’autre même si on ne l’aime pas.

retour en haut

 

Les structures et associations d’aide aux victimes du racisme

Il est important d’en parler autour de vous et d’éviter de rester les bras croisés si vous êtes victimes de racisme.

Vous trouverez toujours des personnes ou des associations de bonne volonté dans votre région ou votre ville de résidence pour vous venir en aide.

Il existe des bureaux spécialisés comme :

Vous pouvez les joindre en composant leur numéro téléphonique pour bénéficier de leur aide.

Il est aussi conseillé de s’adresser à des professionnels que vous pouvez trouver dans les écoles, lycées et collèges tels un psy ou un éducateur pour une prise en charge diagnostique.

retour en haut


 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour mon fils de 6 ans vient de rentrer au cp il est totalement perdu dans la cours en récréation il est toujours tout seul et ne joue pas avec les enfants de son âge… des enfants du cm1 ou cm2 lui dit qu’il est mauche avec sa couleur de peau ( métisse) et qu’il a des cheveux pourri … il es suivit par une orthophoniste car il a des problèmes de compréhension mais mon fils n’est pas méchant il veut juste rester dans son coin et on lembête … jen ai deja parler a la directrice mais elle fai la sourde oreille et prend clairement la défense des grands … svp aidez moi je suis mal pour mon fils…merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here