Mon fils veut s’habiller en fille : ce que les parents peuvent faire s’ils s’inquiètent
5 (100%) 2 votes

Dans cet article, j’aborderai la notion de votre fils qui veut s’habiller en fille

Votre fils d’ordinaire sans histoire a pris l’habitude de se comporter comme une fille.

Vous faites l’effort sur vous pour éviter de l’affronter mais vous n’arrêtez pas de vous demander en silence est-ce bien pour un garçon de s’habiller en fille ?

Voilà bientôt un an que cela dure et vous ne savez toujours pas comment réagir devant cette situation qui n’a que trop duré.

C’est pourquoi, dans mon article non seulement je vous aiderai à découvrir le sens caché de l’envie de votre fils à vouloir s’habiller en fille mais également vous saurez quand est-ce que vous devez vous inquiéter.

Que faire pour aider votre fils à se rendre compte qu’il a emprunté un mauvais chemin.

Les parents sont souvent plus inquiets si leur fils veut porter des robes que si leur fille veut porter des jeans.

Rappelez-vous qu’il est très probable que les enfants s’habillent comme tous les enfants.

 

Est-ce bien pour un garçon de s’habiller en fille ?

Votre fils par moment s’adonne à des comportements que vous ne décryptez toujours pas.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Il aime se prendre pour ce qu’il n’est pas. De surcroit, il veut s’habiller en fille sous votre regard interrogateur.

Cette situation qui n’est pas de votre goût, vous amène à vous poser pas mal de questions qui vont rester hélas sans réponse.

Même si on comprend que tout le monde soit passé par cette période de bégaiement du point de vue vestimentaire qui passe avec le temps, la situation a toujours été diversement appréciée par les parents.

Si pour une fille qui s’habille en garçon, les parents ne s’en émeuvent outre mesure, un garçon qui s’habille en fille choque non seulement ses propres parents mais aussi son entourage au grand complet.

Il faut attendre un âge un peu avancé pour que le petit garçon lui-même se rende compte que son comportement n’est pas tout à fait orthodoxe.

Est-ce pour autant qu’il faut que les parents vivent la situation avec angoisse ?

retour en haut

 

Vous ne savez toujours pas comment réagir ?

La première des choses à faire, c’est d’observer votre fils et de l’accompagner autant que faire se peut.

Essayez de ne pas vous inquiéter. Il est tout à fait normal d’avoir des appréhensions lorsque votre garçon semble avoir des comportements qui frisent l’anormal.

A vos yeux mais aussi à ceux de votre entourage, votre fils affiche des comportements un peu différent des autres de son âge.

En tant que parent, vous aimeriez bien sûr avoir un fils qui suive le développement normal sans avoir à trop vous poser de question.

Mais à cette allure les questions se bousculent dans votre tête et ce n’est pas ce que vous souhaitiez.

Mais sachez que le déguisement est un jeu normal et fréquent chez les tous petits.

Donc vous n’avez pas à vous fier à ce qui se passe. Votre fils au CP fera sans doute la rencontre d’autres petits garçons qui lui feront prendre conscience de son état de garçon.

Il est difficile peut être pour votre enfant de quitter son costume de jeu d’enfant.

C’est pour cela que vous devez être à son écoute pour déceler le moindre changement profond dans ses comportements au lieu de vous alarmer.

retour en haut

Quelques enfants se sentent profondément mécontents d’être un garçon ou d’être une fille

 

Découvrez le sens caché de son envie de s’habiller en fille

La meilleure façon d’aider votre enfant est incontestablement de lui demander de mettre des mots sur son comportement et surtout d’exprimer clairement ses motivations. Mais s’il est encore en bas âge, il n’est pas certain qu’il puisse vous dévoiler ses vraies intentions.

De toutes les façons, continuer à lui demander pourquoi il veut s’habiller comme une fille.

C’est sûr qu’il vous dira qu’il veut s’habiller comme sa sœur, ou encore qu’il a envie de faire comme maman ou tout simplement que cela lui plait de s’habiller comme une fille.

Par la suite, en tant que parent, il vous appartient de tirer la leçon de ce questionnement pour vous permettre de rectifier le tir et d’éviter de vivre cette question avec angoisse.

Si vous vous apercevez que le comportement de votre fils vire à la tristesse, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste pour ses conseils avisés.

Maintenant si vous n’êtes pas pressé, lâchez du lest et laissez évoluer les choses d’elles mêmes. Faites comme si de rien n’était, observez la situation.

En réalité, les comportements inappropriés de votre enfant peuvent cacher des messages codés dont il vous faut déchiffrer le sens.

Malgré tout si votre fils insiste à s’habiller comme une fille, c’est qu’un de ses besoins fondamentaux n’est pas encore satisfait et qu’il a mis ce comportement qui vous intrigue en place en croyant satisfaire ce besoin là.

Dans l’état actuel des comportements de votre fils, en tant que parent le besoin d’attention devra être fondamental pour vous.

Votre fils peut développer un sentiment fort probable pour que vous vous occupiez davantage de lui.

Passez assez de temps avec lui tout en échangeant pourra vous aider à élucider ce mystère qui n’a que trop duré.

retour en haut

 

Quand s’inquiéter ?

Il est vrai que pour les parents, laissez son garçon faire de telles expériences n’est pas toujours facile.

Mais, si votre enfant veut s’habiller en fille, rien ne sert de s’alarmer dans la mesure ou rien ne dit que votre garçon a envie de devenir une fille ou qu’il a envie de se travestir ou encore qu’il est transsexuel. En un mot, il n’y a pas de mal en cela.

Votre enfant manifestement, semble en avoir besoin tout simplement pour se faire une idée.

Cependant, si ce désir est suivi d’un mal être plus ou moins profond au point que l’enfant ne soit pas heureux dans son propre corps et ressent des malaises comme des troubles anxieux, un changement de comportement à la maison et à l’école, de l’appétit, du sommeil.

Il est important de se rappeler que choisir des vêtements de genre opposé n’est, par lui-même, pas un signe que votre enfant soit stressé ou qui éprouvera une adolescence troublée. Mais, si un enfant enfreint constamment les normes de genre et dit qu’il ne se contente pas d’être une fille ou un garçon.

Alors il vaut mieux faire appel à un spécialiste pour savoir de quoi il est question au juste.

retour en haut

 

Que faire pour aider votre fils ?

Les questionnements passés, vous devez voir les choses avec réalisme. La marche vers un changement de comportement de votre fils passe par des gestes simples du quotidien comme l’aider à enfiler ses vêtements s’il n’est pas en âge de s’habiller seul.

Il ne s’agit pas de tout faire à sa place mais aussi de le laisser tout faire seul. Vous

devez chercher le juste milieu et à intervenir là où vous sentez que votre garçon tend vers le débordement.

VOUS remarquerez que l’enfant acquiert l’autonomie de s’habiller seul vers trois ou quatre ans voire même cinq ans.

C’est pourquoi, si vous estimez que vous avez laissé tomber l’apprentissage de s’habiller avec votre bout de chou, vous êtes en droit de reprendre cet apprentissage là où vous l’avez laissé.

S’il est en âge de s’habiller seul, VOUS devez trouver le moyen de le soutenir et de l’aider à comprendre ce qui se passe.

Evitez de le traiter comme un clown de cirque car vous ignorez pour le moment ce qui se passe en lui. Vous devrez accroitre votre niveau de vigilance à son égard.

Ne le rejetez pas sous prétexte que vous n’êtes pas content de son comportement ou que vous n’aimez pas ce qu’il fait ou que vous êtes mal à l’aise.

Je comprends votre peine et votre désarroi, mais il faut beaucoup de compréhension à un moment où la plupart de nos enfants s’identifient en leurs copains et copines, en leurs idoles plus qu’à leurs propres parents qui ont fait tant de sacrifice pour qu’ils soient ce qu’ils sont.

Votre fils aime t-il s’habiller aussi en fille ? Comment avez-vous vécu la situation et qu’avez-vous fait pour le sortir de là ? Racontez-nous votre expérience.

retour en haut

Recettes pour mieux vivre en familleVotre partenaire

 


 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour Monsieur Radi
    Tout d’abord un grand merci pour ce partage de conseils avisés et sages. Un proche petit garçon est concerné par cette situation, n’étant pas sa mère mais une proche, il est plus facile pour moi d’avoir le recul pour échanger et calmer la situation avec les parents.
    Je leur fais suivre votre post
    Merci
    Camille

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here