Mon fils veut toujours dormir avec moi
5 (100%) 1 vote

Dans cet article, j’aborderai les difficultés que peut rencontrer votre fils à s’endormir seul

 

Depuis de nombreuses années, votre fils aime dormir dans votre lit. Jusqu’à maintenant, ça ne posait pas réellement de problème. Mais le jour où VOUS arrivez à saturation vient d’arriver. VOUS avez déjà essayé de mettre votre enfant dans son propre lit mais rien n’y fait. Il ne veut pas y rester et pousse des cris à vous faire passer des nuits blanches, jusqu’à ce que VOUS alliez le chercher pour l’autoriser à dormir avec VOUS. Les années passent et VOUS n’avez toujours pas trouvé solution? Ne quittez pas cette page, nous allons essayer d’analyser la situation et trouver une solution ensemble.

Dans un premier temps, nous allons voir pourquoi il n’est pas recommandé que votre enfant passe ses nuits avec vous. Au début, VOUS aimiez ses nuit en famille, mais voilà, VOUS en avez marre, et ne supportez plus ses crises. Dans ce cas là, comment lui faire comprendre que cette période est terminée? Malheureusement, s’il ne veut toujours pas faire l’effort de comprendre, que faire ?.

Pour conclure des solutions s’offres à vous, Recettes pour mieux vivre en famille soutien vous accompagne.

Recettes pour mieux vivre en famille

Petits et grands tous gagnants

Pourquoi n’est-il pas recommandé que votre enfant dorme dans votre lit?

A sa naissance, votre enfant ne mesurait même pas un mètre, et malgré le fait que ses nuits soient ponctuées par ses mouvements plus ou moins violents, il ne VOUS dérangeait pas spécialement. VOUS ne voyez que le côté positif de votre nouveau né. Maintenant, les années passent et votre enfant a prit l’habitude de dormir avec VOUS. De ce fait, il est devenu inconcevable pour lui de dormir autre part que dans votre lit. Même pour la sieste, il arrive qu’il réclame votre lit. VOUS regrettez donc de lui avoir donné de mauvaises habitudes.

Voici pourquoi il n’est pas recommandé que votre enfant dorme dans votre lit:

  • Pour lui, il ne s’agira pas de votre lit à vous, mais d’un lit familial. En l’habituant à venir avec VOUS, il pensera que le berceau dans lequel vous essayez de le faire dormir, n’est rien d’autre qu’une potentielle punition. Il aura prit ses marques auprès de vous, et il sera donc inconcevable pour lui, de dormir ailleurs.
  • Comme VOUS le savez, un enfant a rarement le sommeil tranquille. Ses nuits sont plus qu’agitées, et les vôtres seront ponctuées par les coups de pieds, de poings et de tête. VOUS dormiez mal alors que votre progéniture passera de très bonnes nuits dans vos draps.
  • Il sera très difficile pour vous de lui faire comprendre que le lit dans lequel il a pu dormir pendant des années, n’est en réalité pas le sien, et qu’il n’y est plus le bienvenu. Cette phase sera certainement la plus compliqué car il aura beaucoup de mal à assimiler une information qu’il ne comprend pas.
  • l’enfant recherche avant tout la proximité physique avec son parent de sexe opposé (en cherchant son odeur, son contact, sa peau,…mais aussi en cherchant à monopoliser son temps). Une étape importante et structurante pour le développement de l’enfant, au cours de laquelle l’enfant va éprouver, à la fois, des désirs amoureux et hostiles à l’égard de ses parents : désir et convoitise pour le parent du sexe opposé au sien, hostilité et rivalité vis-à-vis du parent du même sexe que lui. Cette étape est essentielle à la construction de l’individu, à la fois pour la constitution de sa personnalité et de son identité, mais aussi pour son intégration dans le champ social, ce que Freud a appelé le Complexe d’Œdipe 

Voila quelques raisons pour lesquelles il est fortement déconseillé d’habituer votre enfant à dormir avec VOUS. Cependant, VOUS devez vous en douter, maintenant que vous êtes sur cette page.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Retour en haut

 

Comment lui faire comprendre que cette période est terminée?

Nous arrivons maintenant à une étape assez délicate. VOUS devez annoncer à votre enfant que sont lit n’est pas celui dans lequel il dort depuis des années, mais bel et bien celui qu’il renie depuis tout ce temps. VOUS vous engagez dans une épreuve assez compliquée et éprouvante durant laquelle VOUS devrez faire preuve de persévérance et surtout de patience.

Voici quelques conseils pour essayer de faire comprendre à votre enfant que cette période est définitivement terminée:

  • Mettez toutes ses peluches et effets personnels dans son vrai lit. Au début, il aura tendance à les remettre dans votre lit, mais avec le temps, il finira par comprendre, que leur place n’est finalement pas où il pensait.
  • Pour la sieste, mettez-le dans son lit. S’il pleure, crie ou VOUS appelle à de nombreuses reprises, expliquez lui plusieurs fois que son lit est là où il est et qu’il n’ira nul part ailleurs. Le sommeil finira par prendre le dessus sur son incompréhension et sa colère.
  • Le soir, avant d’aller le coucher, pourquoi ne pas aller dans sa chambre et lui lire une histoire? En l’habituant à aller un peu plus dans sa chambre, cet endroit lui deviendra plus familier et il appréciera y passer du temps. En lui lisant une histoire dans sa chambre, il peut y avoir des chances pour qu’il s’endorme pendant la lecture, et aucun problème ne se présentera. Autrement, si vous êtes sûre qu’il ne s’endormira pas, alors je vous propose de lui soumettre quelques explications avant reprendre le livre. Expliquez-lui que VOUS voulez bien lui lire l’histoire qu’il souhaite, mais qu’en contre partie, pour ne pas gâcher ce moment, il s’engage à ne pas faire de colère lorsque le moment de dormir arrivera. Si la colère a quand même lieu, ce n’est pas grave, mais surtout, ne cédez pas à ses caprices, autrement tous vos efforts seront réduits à néant.

Cette étape est bien évidemment la plus compliquée. Mais je reste convaincu que votre présence sur cette page témoigne de votre motivation et de votre envie d’enfin pouvoir passer de bonnes nuits, seule ou avec votre conjoint.

Retour en haut

Il ne veut rien entendre et continue ses crises. Que faire?

Voilà maintenant plusieurs semaines que VOUS essayez sans relâche d’appliquer les conseils ci-dessus, mais rien n’y fait, il ne veut toujours pas comprendre où est sa place. VOUS êtes surmené et votre moral en prend un sacré coup. VOUS devez être à bout et vos soirées sont limite plus mouvementées qu’auparavant. Ne baissez pas les bras, VOUS n’avez pas perdu la guerre. Il reste encore quelques solutions:

  • Je vous propose d’en parler autour de vous. VOUS n’êtes certainement pas seul à être dans cette situation et de nombreuses autres parents seront certainement fières de VOUS dire comment ils ont réussi à gagner la partie contre leur enfant. N’ayez pas honte d’appeler au secours. Au contraire, VOUS aurez un soutien moral de personnes ayant vécu exactement la même situation que vous. Votre moral sera remonté à bloc et VOUS gagnerez en patience face aux réticences de votre enfant.
  • Si le fait d’en parler autour de vous ne fonctionne pas, je VOUS propose alors de consulter un spécialiste. Encore une fois, ne VOUS y méprenez pas. Consulter un spécialiste n’est en aucun cas un signe de faiblesse. Au contraire, VOUS admettrez qu’une aide extérieure pourrait vous faire du bien. En sollicitant un spécialiste, VOUS aurez la force d’esprit d’admettre que VOUS n’y arrivez peut être pas seul. Il trouvera alors des solutions parfaitement adaptées à votre cas. Ces solutions pourront se montrer très efficaces.

Ne pas réussir à surmonter cette épreuve seul est assez fréquent. C’est une période de la vie de votre enfant assez compliquée et il est parfois nécessaire de s’adresser aux bonnes personnes.

Retour en haut

Pour conclure…

Je vous déconseille vivement d’habituer votre enfant à dormir avec VOUS. Si c’est trop tard, ne VOUS en faîtes surtout pas, rien n’est perdu. De nombreuses solutions s’offrent à VOUS pour sortir la tête de l’eau. VOUS pouvez donc, dans un premier temps, essayer par VOUS même. Si, avec le temps, VOUS vous rendez compte que VOUS n’y arrivez pas, libre à vous d’en parler avec vos amis ou de consulter un spécialiste qui mettra sur pieds un programme parfaitement adapté à votre enfant et à votre situation.

Retour en haut

 

A lire :

Cet ouvrage est très intéressant, à lire absolument bien écrit et permet de bien comprendre les enjeux, les tenants et aboutissants du sommeil des enfants. Ce livre  dispense des conseils indispensables afin de retrouver le chemin du sommeil.


 

 

3 Commentaires

  1. Bonjour

    J’ai adopté mon petit enfant, il va terminer ces 08 ans en mois de juin 2018.

    Il n’arrive pas à dormir dans sa chambre. il insiste à dormir prés de moi +il a peur le soir.

    Merci de me communiquer vos conseils

  2. Bonjour

    J’ai adopté mon petit enfant, il va terminer ces 08 ans en mois de juin 2018.

    Il n’arrive pas à dormir dans sa chambre. il insiste à dormir prés de moi +il a peur le soir.

    Merci de me communiquer vos conseils

  3. RAMICH 27 avril 2018 at 18 h 12 min

    Bonjour

    J’ai adopté mon petit enfant, il va terminer ces 08 ans en mois de juin 2018.

    Il n’arrive pas à dormir dans sa chambre. il insiste à dormir prés de moi +il a peur le soir.

    Merci de me communiquer vos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here