Mon fils veut toujours gagner : quelle attitude adopter ?
5 (100%) 1 vote

Dans cet article, j’aborderai la notion de la volonté de votre fils de toujours vouloir gagner. 

 

Mon fils veut toujours gagner au jeu. Même là où sa cause est perdue d’avance, il ne voit que la victoire.

Depuis cette situation, il vous fait vivre les pires angoisses car les crises ne font que se succéder s’il a le malheur de perdre : Il est mauvais perdant.

Comment convaincre votre garçon de mieux réagir face à la défaite ?

Dans mon article, je vous montrerai qu’il n’est pas si mauvais pour votre fils de vouloir toujours gagner et être le premier.

Certaines informations que vous rencontrerez vous apprennent même comment réagir à ses crises en cas de défaite.

Mais dans tout ça, ce qu’il y a de mieux à faire, est de demander à votre fils d’abandonner l’esprit de compétition qui ne l’amène nulle part.

Vous ne savez pas comment procéder ? Inutile de vous tracasser. Vous trouverez une liste de questions à poser à votre enfant pour vous préparer à savoir comment faire comprendre à votre fils qu’il ne peut pas toujours gagner.

 

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Il n’est pas si mauvais pour votre fils de vouloir toujours gagner

Il n’est pas mauvais en soi pour votre fils de vouloir toujours gagner. C’est même bien de le voir se battre de cette façon si cela pouvait avoir une répercussion sur la suite de ses études par exemple.

Mais de façon générale, ce type d’enfant tient cet esprit de compétition d’un des parents. Si ce n’est pas de la mère, c’est au père que l’enfant veut ressembler.

L’avantage d’avoir l’esprit de compétition, c’est que cela conduit à une motivation à se dépasser si ce n’est pas une confiance en soi.

Mais, puisque votre fils sait qu’il est mieux valorisé lorsqu’il gagne, il lui sera difficile d’accepter l’idée de perdre synonyme d’être moins que rien.

La conséquence, c’est que cette attitude aura tendance à augmenter la réaction de votre enfant face à la défaite.

Ce qui créé le plus de problème, c’est lorsqu’il pique ses crises créant ainsi des situations de frustrations, d’inquiétudes, d’angoisses, de stress souvent même de honte pas vraiment faciles à gérer pour les parents que vous êtes.

Face à ce genre de comportement, si certains parents assistent impuissants et préfèrent laisser l’enfant se calmer de lui-même, d’autres ne restent pas de marbre et se demandent comment faire pour que leur fils change.

Cela peut commencer par savoir comment réagir aux crises de votre fils.

retour en haut

Les enfants doivent apprendre à gérer l’échec. Ils ont besoin d’expérience pour perdre et perdre avec grâce

 

Comment réagir à ses crises

Vous ne devez pas :

  • Répondre à la colère de votre fils par une colère.
  • Vous fâchez avec lui.
  • Vous mettre à le gronder.
  • Le sanctionner.

Ce que vous devez faire :

  • C’est d’être calme.
  • Etre attentif à ses moindres gestes.
  • Lui demander de se calmer tout en reconnaissant sa souffrance que vous acceptez d’ailleurs.
  • S’il ne se calme pas, vous arrêtez le jeu jusqu’à ce qu’il revienne à de meilleurs sentiments.
  • Si sa crise continue, vous mettez fin au jeu purement et simplement.

Maintenant quitte à vous de revenir plus tard sur ce qui s’est passé et demander à votre fils de s’expliquer sur son comportement tout en insistant pour qu’il abandonne son esprit de compétition.

retour en haut

 

Demander à votre fils d’abandonner l’esprit de compétition

Pour permettre à votre fiston de se débarrasser de son esprit de compétitionvous devez vous investir davantage pour l’aider à coopérer en participant, au lieu de vouloir engager la compétition.

Pour y arriver, voilà des actions simples mais très efficaces que vous pouvez mener, à savoir :

  • Ne manquez pas de rappeler à l’ordre votre fils chaque fois qu’il sera tenté de se plaindre, de crier, de pleurer ou se jeter à terre parce qu’il aura perdu.
  • Au cours de vos différentes parties de jeux de société, avant de commencer à jouer, rappelez lui les règles du bon perdant qui consiste à ne pas crier, ne pas se fâcher, ne pas pleurer et demandez-lui de s’engager à les respecter auquel cas, il n’y aura pas de jeu ce qui vous enlèvera un poids sur vos épaules.
  • Si votre fils ne les respecte pas et que sa crise continue, mieux vaut tout arrêter.
  • Dans la mesure du possible, opter pour des jeux pas compliqués pour l’âge de votre fils. Connaissant votre fils, vous pouvez choisir d’éviter les jeux. Mais bien avant cela ne vous coûte rien de poser quelques questions à votre bambin pour bien cerner ses motivations.

Voici quelques questions à poser à votre enfant :

Il serait souhaitable, en tant que parent, que vous preniez le temps pour engager des discussions sans détour avec votre fils à un moment où vous le sentez relaxe. Cela vous aidera à mieux le cibler.

Bien avant, prenez soin de ne rien oublier ou alors pour faire simple, prenez une feuille de papier et commencez à recenser les questions ou les préoccupations qui vous tiennent à cœur.

Soumettez votre fils à un interrogatoire serré sans pour autant lui montrer que vous êtes fâché.

Peut-être aussi que votre fils n’a pas totalement tort. Il veut faire comme vous ou comme papa. On dit souvent que les enfants ne savent pas mentir. La vérité sortira donc à la suite votre entretien avec lui.

  • Lorsque tu perds, pourquoi tu te mets en colère ?
  • Pour quelles raisons tu veux toujours gagner ?
  • Que ressens-tu quand tu gagnes
  • Que ressens-tu quand tu perds ?
  • Est-ce la honte qui fait que tu te fâches quand tu perds ?
  • En te comportant de cette façon, à qui tu veux ressembler : A ton père ou à ta mère ?
  • D’où tiens-tu cet esprit de compétition ?
  • De qui tiens-tu cet esprit de compétition ?
  • A qui veux-tu ressembler dans la famille ?
  • Te comportes-tu comme ça aussi à l’école quand tu n’es pas premier de ta classe ou c’est seulement à la maison au cours des jeux que cet esprit de compétition te vient en tête ?

retour en haut

 

Comment faire comprendre à votre fils qu’on ne peut pas toujours gagner ?

Maintenant, ce que je peux vous conseiller, c’est qu’il n’y rien d’autre que de prendre le temps pour expliquer à votre fils que dans la vie, il y a des hauts et des bas.

Qu’au cours d’une partie de jeu, il n’est pas possible même au joueur le plus doué de toujours gagner. Parfois on perd, parfois aussi on gagne.

C’est la règle du jeu qui s’applique à tous sans exception. Il y a un temps pour gagner et un autre pour perdre.

L’essentiel c’est de participer et non pour savoir qui a gagné ou qui a perdu. Ce n’est qu’un jeu sans enjeu. Alors il faut que tout le monde le comprenne de cette façon.

Autant que vous, votre fils quel que soit son âge doit comprendre que s’il ne gagne pas aujourd’hui, demain il gagnera. Ainsi va la vie.

Les grands savent qu’ils ne peuvent pas toujours être premiers, ce qui n’est pas le cas pour les tous petits.

C’est pourquoi, en tant que parent, vous devez d’abord mettre en cause votre propre comportement qui est peut être la photocopie directe de celle de votre enfant. Souvent en demandant à votre fils de faire comme vous, vous arriverez à vous mettre à l’abri de pas mal de mauvaises choses.

Apprendre à perdre est une grande affaire et, bien qu’il ne s’agisse pas d’un moment de vie important, l’exposition émotionnelle que les jeux peuvent offrir en toute sécurité peut vraiment aider votre enfant à connaître les autres défis de la vie. Donc, mon enfant sera prêt à perdre, même si nous l’élevons pour être un gagnant.

Vous comprendrez alors qu’il n’est pas conseillé de toujours laisser votre fils gagner dans son propre intérêt.

Malgré tout ce que vous ferez pour l’amener à changer, je ne peux pas vous certifié à 100% que votre fils changera dans les jours à venir.

C’est pourquoi vous devez être patient. Oui très patient et laisser le temps. Avec l’âge, votre fils finira par changer de comportement de lui-même.

Entre temps, recettes pour mieux vivre en famille continuera de vous épauler par ses conseils avisés et fera tout pour répondre à toutes vos questions.

retour en haut


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here