Dans cet article, j’aborderai la notion liée à votre enfant qui veut aller en colonie de vacances

Etant ado, vos parents vous ont fait le plaisir de vous inscrire au moins une fois à une colonie de vacances.

Vous avez bien grandi et vous êtes même devenus des parents à votre tour. Vous ne devriez donc pas avoir d’appréhension pour les colonies de vacances à ce que je sache.

Pourtant, bien avant les vacances, votre ado vous harcèle qu’il veut aller en colonie de vacances et vous vous angoissez.

N’ayez aucune crainte. « Recettes pour mieux vivre en famille » est là pour guider vos pas et ceux de votre fils.

Joignant l’acte à la parole, je vous apporte des éléments de réponse à votre question : les colonies de vacances, est-ce une bonne idée pour les enfants ?

Vous avez fini par vous laisser emporter par les bienfaits des colonies de vacances et vous venez de donner une suite favorable à la demande de votre enfant.

Vous avez décidé que cette année, votre enfant ne restera pas sur la touche. Il ira rejoindre les autres.

Mais vous ne connaissez pas les différentes étapes à franchir pour que le nom de votre enfant soit inscrit sur une liste d’organisateur de colonie de vacances.

Pas de panique. Là encore, je vous montrerai comment inscrire votre enfant.

Du conflit à la coopération : Comprendre et prévenir les luttes avec vos enfants. 

Devenez le parent que vous voulez être. 


Réservez votre entretien d'échange vidéo ou téléphonique avec moi.


Je tiens à vous soutenir

Toutefois, une question qui doit vous tenir à cœur : C’est celle se rapportant à la gestion des angoisses de la séparation le jour du départ.

A ce niveau, tranquillisez-vous parce que je vous donnerai des détails pour que vous et votre ado vous vous sépariez sans prise de tête.    

Pour conclure, retenez seulement que vous ne devrez soutenir votre enfant et l’accompagner au mieux dans cette nouvelle aventure.

Recettes pour mieux vivre en famille

Une éducation bienveillante et soutenante

 

Colonie de vacances, est-ce une bonne idée pour les enfants ?

Beaucoup de parents se demandent pourquoi amener son enfant en colonie de vacances.

En dehors des préjugés, envoyer son enfant en colonie de vacances présente de nombreux avantages que vous ne savez peut-être pas.

Le conseil que je peux vous donner est celui-ci :si votre fils a des passions, c’est le moment de le laisser vivre cette passion qu’il n’oubliera pas de sitôt en compagnie de sa bande d’amis.

Il est clair que votre fils a de sérieuses raisons de participer à cette colonie à laquelle il tient tant.

Mais n’oubliez pas que c’est à vous seul de voir si il faut le laisser aller s’amuser ou pas.

Pour ma part, je vous donne ici un aperçu de quelques-uns des avantages qui attendent votre enfant :

  • Se faire de nouveaux amis.
  • S’épanouir loin des siens.
  • Cadre idéal pour apprendre la vie en communauté et s’enrichir de nouvelles connaissances.
  • Apprendre à être autonome et assure la transition de l’âge de la petite enfance vers celui de l’adolescent puis vers l’âge adulte.
  • Un moment idéal pour construire sa propre personnalité.
  • La possibilité de pratiquer diverses activités ludiques. En effet, de nombreuses colonies proposent des activités comme l’escalade, la natation, l’équitation, du VTT en plus d’autres sports plébiscités par les enfants. Il s’agit de séjours à thème avec à la clé des activités que votre enfant ne pratique pas en temps normal.

retour en haut

 

Comment inscrire votre enfant ?

Pour les inscriptions, il va donc falloir faire vite car très souvent les places sont limitées.

Les inscriptions sont proposées par des organisations sportives ou culturelles.

Un conseil tout de même, pour ne pas se faire arnaquer, je vous recommande de voir du côté de la mairie ou du conseil général de votre lieu de résidence.

Là-bas, pendant les grandes vacances, les séjours en colo sont organisés par une panoplie de collectivités publiques.

Les prix y sont plus qu’attractifs qu’ailleurs avec soit une formule à la campagne ou à la mer. Mais le choix de la colonie de vacances dépend de vous.

Vous ne fermerez pas les yeux sur les conditions de sécurité tout de même.

Dès 4 ans déjà votre enfant peut aller se baigner à la mer ou s’essayer de grimper dans les arbres.

Mais pour que votre enfant tire réellement profit de son séjour,  je vous recommande d’attendre ses 6, 7 ou 8 ans. Sinon l’idéal serait d’avoir ses 12 ans quand votre fils fera sa rentrée au collège ou au lycée pour le rendre un peu plus autonome.

Tout dépend de vous. Pour les questions d’ordre pratique, c’est à voir sur place avec les organisateurs.

Ce que vous devez retenir ici, c’est de mieux vous renseigner avant.

retour en haut

 

Comment gérer les angoisses de la séparation ?

Il n’est pas facile pour les parents que vous êtes de laisser partir vos petits loups à l’autre bout du monde même pour quelques jours seulement sans vous surtout s’ils n’en ont pas l’habitude.

Les enfants eux aussi sont autant angoissés que vous les parents alors qu’il est important pour vous de rassurer vos petits.

C’est vous qui connaissez votre enfant. Déjà vous devriez être en mesure de savoir s’il est sociable au point de pouvoir s’intégrer dans un groupe de jeunes de son âge.

Est-il un meneur ou quelqu’un qui s’isole ?  Aller en colo, mise à part son côté festif n’est pas chose facile pour un enfant.

L’enfant se retrouvera à coup sûr face à des inconnus qu’il devra surmonter. Etes-vous certain à 100% qu’il sera en mesure d’y arriver ?

C’est à vous de répondre à toutes ces interrogations afin de mesurer sa capacité à cohabiter avec les autres.

Dans le cas contraire, réfléchissez par deux fois avant de prendre une décision.

Mais pas de panique, il y a des moyens simples pour y parvenir. Je vous propose par exemple de :

  • Prendre sur vous vos angoisses et ne pas les montrer à votre enfant.
  • Eviter de le harceler de questions et autres recommandations lors de la séparation.
  • S’il vous arrivait de laisser partir votre enfant en colonie de vacances, prenez le temps d’en parler avec lui pour lui permettre de se préparer d’avance. C’est une façon de l’amener à être moins stressé peut-être le jour départ.
  • En tant que parent, évitez de vous démoraliser, toute chose qui pourra laisser faire peur à votre fils.

En tant que parent, il vous appartiendra donc de savoir préparer votre enfant à affronter cette épreuve surtout s’il s’agit de sa première fois.

Pour cela, je vous conseille de sélectionner des séjours ne dépassant pas les 15 jours et de choisir le programme auquel il devra participer avec lui.

Cela l’aidera à dissiper ses craintes une fois arrivées.

Le jour J, à vous de savoir gérer vos émotions pour ne pas laisser apparaître vos sanglots devant votre fils pour le décourager.

Si une question vous taraude l’esprit à laquelle vous ne trouvez pas de réponses, je vous suggère de vous rendre dans un centre d’organisation de colonie de vacances qui saura mieux vous situer.

Ne faites rien qui puisse compromettre l’avenir de votre enfant.

retour en haut

 

Pour conclure

Je dirai qu’avant de laisser partir votre enfant en colonie de vacances, assurez-vous qu’il tiendra le coup.

Maintenant si vous avez des doutes, des craintes, adressez-vous à des professionnels qui vous renseigneront un peu plus sur la question.

Quel parent n’aimerait pas voir son fils revenir de New-York, de Londres, de Paris ou de la côte d’Azur avec pleins de souvenirs à partager en famille ?

Recettes pour mieux vivre en famille se fera l’honneur de répondre à toutes vos questions si d’aventure, vous mûrissez le projet de faire visiter les bords de la lagune Ebrié à votre unique fils en colonie de vacances.

Racontez-nous, comment vous avez vécu votre première colonie de vacances ?

retour en haut


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.